Affiche Bugsy Malone

Bugsy Malone

(1976)
12345678910
Quand ?
6.6
  1. 2
  2. 6
  3. 12
  4. 18
  5. 65
  6. 167
  7. 220
  8. 86
  9. 28
  10. 17
  • 621
  • 49
  • 420

Dans le New York des années 20, Fat Sam règne en maître sur le cabaret "Le Grand Schlem" jusqu'au jour où Dan Le Dandy et son gang débarquent armés du "Splurge Gun", mitraillette lanceuse de crème. Fat Sam, Tallulah et Bugsy Malone arriveront-ils à renverser Dans Le Dandy ?

Casting : acteurs principauxBugsy Malone

Casting complet du film Bugsy Malone
Match des critiques
les meilleurs avis
Bugsy Malone
VS
Gangster Kid

Ce qu'il y a de profondément original dans ce film, c'est bien sûr son concept de film de gangsters joué exclusivement par des enfants de 8 à 13 ans, et qui a grandement étonné le public du Festival de Cannes en 1976. Alan Parker, alors débutant, s'est amusé à rassembler les clichés sur la Prohibition, les speakeasies, les mafieux aux costumes rayés... pour transformer l'ensemble en comédie musicale, et distribuer les rôles à ces acteurs miniatures qui jouent des gouapes impitoyables, des...

7
Avatar Fêtons_le_cinéma
5
Fêtons_le_cinéma
La mafia tarte à la crème

Arturo Ui était un Al Capone nazi vendeur de choux-fleurs à Chicago ; voici venir Bugsy Malone qui entend revisiter à la manière d’une parodie le film noir américain : tous ses personnages – des mafieux aux danseuses et chanteuses de cabaret – sont interprétés par des acteurs enfants, les voitures sont des vélos augmentés, les pistolets et mitraillettes projettent de la crème à gâteau, et ça chante et ça chante et ça chante. Passées les deux premières minutes plutôt amusantes puisqu’elles... Lire l'avis à propos de Bugsy Malone

4
Critiques : avis d'internautes (8)
Bugsy Malone
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Oh ! Un collier de nouilles ! Fallait pas ...

Je ne suis vraiment pas amateur du style de Parker. Pourtant, j'ai vu nombre de ses films, et à chaque fois (exception faite de The Wall et Angel Heart) c'est pareil : On retrouve le même aspect caricatural des personnages, le même grand guignolesque qui atteint tout, dialogues, situations, psychologie... Un grotesque qui pourrait être bienvenu s'il était plus fin ou plus drôle (enrichissant,... Lire l'avis à propos de Bugsy Malone

1
Avatar Marcel Patulacci
3
Marcel Patulacci ·
Découverte
Critique de Bugsy Malone par Ninesisters

Un jour, Alan Parker, réalisateur et scénariste issu de la publicité, décide de créer un film pour ses enfants. Sans savoir que faire, c’est finalement son ainé qui trouve la bonne idée : puisqu’il s’agit de toucher le jeune public, pourquoi ne pas monter un casting composé uniquement d’enfants ? Bugsy Malone était né. S’engage alors un long processus d’audition, autour duquel les anecdotes... Lire l'avis à propos de Bugsy Malone

6
Avatar Ninesisters
8
Ninesisters ·
Panique chez les couche-culottes

Dans les années 80, on scande le nom d’Alan Parker à chaque sortie. Il faut dire qu’avec des propositions telles la comédie musicale Fame, le trip psychédélique Pink Floyd’s The Wall, Birdy, Angel Heart ou encore Mississippi Burning, le réalisateur s’est rapidement imposé. Si c’est Midnight Express qui le fit exploser au yeux de tous, son premier projet au succès critique prononcé annonçait... Lire la critique de Bugsy Malone

Avatar ThierryDepinsun
8
ThierryDepinsun ·
L’idée est géniale et le résultat excellent.

Premier long-métrage pour celui que l’on ne présente plus : Alan Parker (Midnight Express - 1978, Fame - 1980, Pink Floyd - The Wall - 1982 & Mississippi Burning - 1989). L’originalité du film réside dans le fait qu’il s’agisse d’un film de gangsters exclusivement (!) interprété par des enfants (dont la moyenne d’âge ne dépasse pas 16ans). L’intrigue se déroule dans l'Amérique de... Lire l'avis à propos de Bugsy Malone

1
Avatar RENGER
6
RENGER ·
Critique de Bugsy Malone par Eric31

Bugsy Malone (qui peut se traduire Du rififi chez les mômes) est un film de gangsters réalisé par le Britannique Alan Parker (dont c'est le premier long métrage) qui met en scène sur une musique composée par Paul Williams (nommé auparavant à l'Oscar de la meilleure musique de film pour Phantom of the Paradise...) lors de la prohibition américaine... les aventures amoureuses de Bugsy Malone... Lire l'avis à propos de Bugsy Malone

2
Avatar Eric31
8
Eric31 ·
Toutes les critiques du film Bugsy Malone (8)
Vous pourriez également aimer...