Toi et moi, dans le même bermuda

Avis sur C'est l'amour

Avatar Bluemornings
Critique publiée par le

Sur fond d'un paysage de carte postale ultra coloré, 4 personnages au bord du cliché et complètement décalés vont se croiser, se retrouver et évoluer dans des situations absurdes et divertissantes.
Daniel, joué par Pascal Cervo, tout droit sorti d'un film rappelant étrangement l'inconnu du Lac croise le chemin d'Odile, femme au foyer se croyant trompée par son mari.
Si la première scène donne le ton en décortiquant une dispute rejouée et filmée à tour de rôle en se centrant sur le mari, puis la femme, les scènes suivantes sont surtout un prétexte pour désarçonner le spectateur et le surprendre.
Une des meilleures scènes à mon sens reste l'intervention de l'agent de Daniel, femme au franc parler et à la gouaille cocasses, qui lance toutes les remarques qu lui passent par la tête, sans aucun filtre social et sous le regard désabusé des autres personnages.
A condition de bien vouloir se laisser porter par l'atmosphère légère et à la Eugène Green de ce film, vous passerez un bon moment assez léger.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 242 fois
3 apprécient

Autres actions de Bluemornings C'est l'amour