Affiche Café Society

Critiques de Café Society

Film de (2016)

Design for loving

Le premier réflexe à avoir désormais face à la livraison annuelle d’Allen (7 mois seulement nous séparent du si pesant Homme irrationnel !) est de résister au procès d’intention. Savoir pourquoi on y retourne à chaque fois, et que lui reprocher des constances qui... Lire la critique de Café Society

91 5
Avatar Sergent Pepper
7
Sergent Pepper ·

Critique de Café Society par Gérard Rocher

La vie n'est pas très attrayante pour Bobby Dorfman dans le New York du début des années trente. Il est vrai qu'au sein de cette famille juive il paraît bien mal à l'aise entre des parents en conflits permanents et un frère Ben, un caïd de la pègre et directeur d'un luxueux établissement dans lequel la clientèle qui s'y croise n'est pas la plus exemplaire. Courageux... Lire l'avis à propos de Café Society

30 13
Avatar Gérard Rocher
8
Gérard Rocher ·

Un café un peu réchauffé.

Encensé par les premières critiques, le dernier Woody Allen semble dès sa présentation en ouverture de Cannes s'attirer les bonnes grâces de la croisette. Et pourtant. On se trouvera bien loin des meilleurs scénarios originaux qui ont valu au réalisateur ses nombreuses récompenses. Si dans la première partie du film le spectateur retrouve émerveillé l'univers américain des années 30, entre... Lire l'avis à propos de Café Society

29
Avatar Marieka Fox
5
Marieka Fox ·

Boring Society

Woody Allen est l’un des réalisateurs les plus prolifiques de ces dernières années avec une cadence d’un film par an depuis Annie Hall sorti en 1977. N’appréciant pas la compétition dans l’art, l'homme ne boude pas pour autant les festivals, demandant toutefois à ce que ses films soient projetés hors compétition. Ainsi, à l’édition 2016 du Festival de Cannes,... Lire la critique de Café Society

33 1
Avatar Vincent_Ruozzi
5
Vincent_Ruozzi ·

Comédie qui pleure

Éternellement passionné par New-York et son métier, c'est tout naturellement que Woody Allen vient remettre les couverts en offrant un énième hommage à sa ville natale ainsi qu'à Hollywood. Vous savez, ce genre de villes où cafés et repas mondains qui coûtent un bras sont monnaie courante. Eh bah dans les années 30, ces endroits où professionnalisme, luxure et égaiements se mêlaient,... Lire l'avis à propos de Café Society

40 9
Avatar Alex La Biche
7
Alex La Biche ·

Quand Bobby rencontre Vonnie !

Quand Woody Allen se pose et se souvient, cela donne toujours de beaux films. Que ce soit par l’hommage appuyé au Cinéma source de rêves, même au pire moment de la grande dépression (« La rose pourpre du Caire ») ou bien encore avec l’effeuillage doux amer de l’enfance (« Radio days »). Dans « Café society » il se replonge, et de fait le spectateur par la même occasion, dans les méandres de... Lire l'avis à propos de Café Society

17 4
Avatar Fritz Langueur
9
Fritz Langueur ·

Les doubles vies de Bobby et Veronica

Ouvrant pour la troisième fois de sa carrière le Festival de Cannes (après Hollywood Ending en 2002 et Minuit à Paris en 2011), Woody Allen proposait cette année son cinquantième long-métrage (!) intitulé Café Society. Une histoire légère et mélancolique de romances qui se font et se défont à Hollywood puis à New-York, baignée de références quasiment autobiographiques sur la famille juive... Lire la critique de Café Society

23 1
Avatar Krokodebil
7
Krokodebil ·

Garçon! Un deuxième svp!

Je n’aime pas le café, mais me suis pourtant laissée tenter par la fragrance que dégageait Café Society. New York, dans les années 30. Coincé entre des parents conflictuels, un frère gangster et la bijouterie familiale, Bobby Dorfman a le sentiment d'étouffer. Il décide donc de tenter sa chance à Hollywood où son oncle Phil, puissant agent de stars, accepte de l'engager... Lire l'avis à propos de Café Society

19 2
Avatar Marine  Notule
8
Marine Notule ·

Curb your enthusiasm

C'est un regard bien connu, à la fois tendre et caustique, que Woody Allen pose sur le Hollywood des années 1930. L'histoire qu'il narre est celle de Bobby, un jeune juif new-yorkais à l'avenir encore incertain, réservé, désoeuvré et parfois exaspéré par sa famille. Il débarque à Los Angeles avec l'espoir secret d'user des relations de son oncle, célèbre agent de stars, pour se faire une... Lire l'avis à propos de Café Society

16 1
Avatar Cultural Mind
7
Cultural Mind ·

Critique de Café Society par Black-Night

Café Society est un bon et beau film. L’un des plus prolifiques et des plus grands maîtres du cinéma revient pour sa cuvée annuelle et pour également maintenant depuis un moment sa cuvée cannoise que l’on se délecte toujours avec un certain plaisir. Il nous sert donc un beau film mélancolique, grave et triste, sur le thème du ratage amoureux. Bobby, petit gars de Brooklyn, tente sa chance à... Lire la critique de Café Society

17 4
Avatar Black-Night
7
Black-Night ·