👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Un bon cru, léger, fruité qui enivre avec délice. On retrouve le bon Allen celui qui nous amuse et nous fait rêver. Il est de retour au Pays et ça lui va bien l’Amérique des années 30.

Le ton est juste, l’humour juif est manié avec tendresse et les communautés sont représentées à merveille.
Encore jeune et pourtant présent dans nos salles depuis les années 60, environ 50 scénarios et réalisations, voir plus. Alors on a du bon et du mauvais. Il a parfois des muses, il est parfois inspiré mais parfois aussi égaré ou éparpillé.

Mais ce jeune homme de 80 ans nous revient avec un joli moment de cinéma et c’est l’essentiel.

On navigue entre Hollywood et New York, entre malfrat et stars de cinéma. Rose et Phil sont frère et soeur mais littéralement opposés, Phil est un agent reconnu à Hollywood et sa soeur tient une bijouterie miteuse à Manhattan.

Elle décide de lui envoyer son jeune fils Bobby, jeune gars entre l’adolescence et l’âge adulte. Le voilà dans le monde des paillettes et du superficiel puis le gamin tombe amoureux de la secrétaire de son oncle Phil, La jolie Vonnie, alors tout se complique.

C’est à NYC que l’on s’amuse le plus entre Rose et son mari et leurs éternelles disputes mais aussi le grand frère Ben et ses règlements de compte impayables.

Chouette couple aussi du côté de la grande soeur, de son bienveillant mari et de leur voisin brutos. Bref c’est bel et bien là que la comédie prend toute sa dimension.

Jesse Eisenberg est juste assez mal dégrossi pour jouer Bobby, Kristen Stewart et Steve Carell ne sont pas mauvais et la jolie Blake Lively fait l’affaire mais la vraie brochette et les meilleurs dialogues sont définitivement à Manhattan.

Un film qui fait du bien, plein de de paillettes, d’humour noir, gris et en couleur.
Toutes nos chroniques sur le Blog Cinevu

cinevu
6
Écrit par

il y a 6 ans

6 j'aime

2 commentaires

Café Society
Alexandre_Bainé
7

Comédie qui pleure

Éternellement passionné par New-York et son métier, c'est tout naturellement que Woody Allen vient remettre les couverts en offrant un énième hommage à sa ville natale ainsi qu'à Hollywood. Vous...

Lire la critique

il y a 6 ans

43 j'aime

9

Café Society
Grard_Rocher
8

Critique de Café Society par Gérard_Rocher

La vie n'est pas très attrayante pour Bobby Dorfman dans le New York du début des années trente. Il est vrai qu'au sein de cette famille juive il paraît bien mal à l'aise entre des parents en...

Lire la critique

il y a 4 ans

40 j'aime

17

Café Society
Vincent_Ruozzi
5

Boring Society

Woody Allen est l’un des réalisateurs les plus prolifiques de ces dernières années avec une cadence d’un film par an depuis Annie Hall sorti en 1977. N’appréciant pas la compétition dans l’art,...

Lire la critique

il y a 5 ans

38 j'aime

1

The Knick
cinevu
8
The Knick

Saison 1 Le Docteur House peut aller se rhabiller… puis Saison 2 Hypnotique comme la musiqie

La bonne idée c’est d’avoir choisi Steven Soderbergh pour réaliser ce petit bijou de scénario, un peu comme confier une pierre précieuse au bon orfèvre. Une écriture brillante, des dialogues...

Lire la critique

il y a 7 ans

34 j'aime

5

La Famille Bélier
cinevu
5

Les Marx Brothers à la ferme .

Un bon petit film à voir en famille , sympathique et tendre. Les provinciaux en prennent un peu pour leur grade et ça frôle parfois le parisianisme mais les comédiens sont de très bonne volonté et...

Lire la critique

il y a 7 ans

23 j'aime

1

Gone Girl
cinevu
4
Gone Girl

Autopsie d’un mariage

Un peu déçue du film dont on parle dans les salons cinéphiles, du bon thriller mais sans plus. On se doute rapidement du dénouement les ficelles sont en osier glacé. Évidement ça reste du cinéma dans...

Lire la critique

il y a 7 ans

21 j'aime