👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

Du cinéma d'auteur ciselé par une main de maître et... une apologie du marxisme ?

Rien à dire sur Camping, les scénaristes ont (une fois de plus) fait un travail remarquable avec une intrigue profonde, censé, pleine de rebondissement et d'histoires déchirantes. Les personnages sont particulièrement touchant, je me souviendrais toutes ma vie de Patrick Chirac: un clown triste à la fois désopilant et mélancolique, la bipolarité de ce personnage s'exprime tout au long du film par ces nombreux gags (toujours d'une finesse incomparable bien entendu).
Mais ce n'est pas tout, j'ai remarqué dans l'intrigue un thème caché, celui de la lutte des classes. En effet le camping représente le prolétariat et (ATTENTION SPOILER) la mairie voulant le détruire pour y placer un hôtel de luxe (FIN DU SPOILER) représente la classe élite. Par la victoire du camping face à ses adversaires et ceci grâce au pouvoir du savoir et de la culture (SPOIL: les faux vestiges romains) le prolétariat vainc encore une fois ce qui démontre le coté marxiste du réalisateur.

Pour conclure, des plans à couper le souffle, un jeu d'acteur magistral de la part de Franck Dubosc, un scénario complexe, d'énorme tranches de rire et un parti-prit politique. Un film à ne pas manquer.

PS: Vous aurez peut être remarquer la légère ironie de mon analyse. En tout cas c'est un film à prendre au millième degrés pour apprécier , sinon il vous faudra vous fournir en Smecta pour supporter le visionnage.

il y a 9 ans

19 j'aime

6 commentaires

Camping 2
HxClad
1
Camping 2

Critique de Camping 2 par HxClad

Le plus gros problème de Camping 2, c'est qu'après l'avoir vu, on mettrait presque la moyenne au premier....

Lire la critique

il y a 11 ans

37 j'aime

Camping 2
ptitpraince
1
Camping 2

le cinéma français à son top

Je commence à croire que je suis indubitablement attiré par les daubes. J'ai beau chercher à les éviter je tombe toujours dessus. Le premier camping j'avais du le voir dans un état second parce que...

Lire la critique

il y a 12 ans

20 j'aime

2

Camping 2
Clément_Guiraud
10
Camping 2

Du cinéma d'auteur ciselé par une main de maître et... une apologie du marxisme ?

Rien à dire sur Camping, les scénaristes ont (une fois de plus) fait un travail remarquable avec une intrigue profonde, censé, pleine de rebondissement et d'histoires déchirantes. Les personnages...

Lire la critique

il y a 9 ans

19 j'aime

6

Camping 2
Clément_Guiraud
10
Camping 2

Du cinéma d'auteur ciselé par une main de maître et... une apologie du marxisme ?

Rien à dire sur Camping, les scénaristes ont (une fois de plus) fait un travail remarquable avec une intrigue profonde, censé, pleine de rebondissement et d'histoires déchirantes. Les personnages...

Lire la critique

il y a 9 ans

19 j'aime

6

La Tour - Les Cités obscures, tome 3
Clément_Guiraud
8

Une histoire sans queue ni tête justifiant du dessin qui casse des bouches

Sur celui la rien à dire, comme d'habitude chez Schuiten et Peeters on part sur une histoire aussi bancale que la tour en question, on ne sais strictement rien du monde dans lequel on évolue, ni...

Lire la critique

il y a 9 ans

1 j'aime