QUAND LA PROBIBITION EST SYNONYME DE COMEDIE

Avis sur Certains l'aiment chaud !

Avatar Jean Noel Rouxel
Critique publiée par le

Le milieu de carrière de Wilder est truffé de chefs d'œuvres et durant les années 50 et 60 les collaborations avec les plus grands acteurs pleuvent. L'austro hongrois disciple de Lubitsch lui rend hommage en filmant ce "SOME LIKE IT HOT" clin d'œil au films de Gangsters des années 30.

La première scène de poursuite d'un corbillard suivi du deuil du cercueil frelaté expulsant son Whisky nous amène dans cette comédie cynique et novatrice.
Cette modernité se retrouvera dans le scénario. Joe saxophoniste (Tony Curtis) et Jerry contrebassiste (Jack Lemmon) se travestissent afin d'échapper à la Mafia. Cette fuite teintée d'humour et de rebondissements atteindra son paroxysme dans la scène finale.

Le richissime Osgood lancera sa célèbre réplique de "PERSONNE N EST PARFAIT" qui légitimera sa relation homosexuel naissante.
Et puis..... il y a alouette se mirage interprète par une Marylin qui enflamme les écrans " I WANNA BE LOVED BY YOU " POO POO PEE DOO.

Elle bouleverse Joe et fait chavirer son cœur sur son faux Yatch. Sinatra aurait du avoir le rôle mais Curtis avec son accent, sa démarche et son regard rempli parfaitement se costume à la Gary Grant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 17 fois
1 apprécie

Jean Noel Rouxel a ajouté ce film à 5 listes Certains l'aiment chaud !

Autres actions de Jean Noel Rouxel Certains l'aiment chaud !