WTF Land

Avis sur Charlie's Angels : Les anges se déchaînent

Avatar The Lizard King
Critique publiée par le

Merci à Owen-Flawers pour m'avoir redonné l'envie de voir ce monument de WTF fun et léger !

Donc, Full Throttle est une sorte de comic-book live délirant, sans (réel) fond ni forme.

Ça virevolte dans tous les sens en dépit...du bon sens, avec des green screen de partout et des câbles aux kilomètres.

Couleurs criardes, surexposition permanente de la pellicule, plans TRES rapprochés sur l'anatomie des Anges et CGI (assez vilains) à foison, voici la recette de cette séquelle décomplexée du bulbe.

Le récit transparent est constitué de vignettes pétaradantes illustrant telle ou telle situation, plus aberrantes les unes que les autres.

A ce titre et dès l'entame (après une scène pompant Raiders and the Lost Ark et son concours alcoolique) où l'on voit le camion tomber d'un barrage avec les Anges et où celles-ci réussissent à se glisser dans le cockpit d'un hélicoptère -lui aussi en chute libre- avant de remonter dans les airs.
A retenir aussi la séquence "moto-cross" où un bad guy fait des pirouettes en plein saut et tire sur les 3 nanas au ralenti, les combats câblés dans tous les décors possibles, blah...

Malgré toutes ces scories rappelant le pire de Fast & Furious, on se laisse entrainer dans ce foutoir qui en met plein les mirettes (contrairement à F&F qui change de tonalité au gré de leurs interminables épisodes), car on sait déjà que Charlie's Angels n'a jamais été fait dans une optique un tant soi peu sérieuse.

De plus, la bonne humeur ambiante et l'abattage du casting fait que l'on se laisse piloter dans cet amas non-sensique en mode off.
L'on y trouve donc:

-une Demi Moore charismatique à mort,

-une Drew Barrymore toujours aussi craquante (ai toujours eu un faible pour la Miss...),

-une Cameron Diaz encore une pois dynamique en diable,

-une Lucy Liu éternellement féline,

-un Justin Théroux méchamment bad-ass (qui se paie le luxe de se voir illustrer par le thème de Cape Fear by Bernard Hermann),

-un Crispin Glover aussi bizarre qu'à l'accoutumée...

Quant à la BO, disons le carrément, elle est excellente avec entre autres:

-Prodigy,

-Donna Summer,

-RATM,

-Dr Dre feat Snoop Dog,

-Chemical Brothers,

-et même MC Hammer!

Inconsistant et oubliable, Full Throttle parvient néanmoins à nous faire passer un agréable moment, où notre intellect peut se retirer tranquillement et nous permettre d'oublier pendant quelques instants, la réalité autrement moins fun...
D'où mon (immense) indulgence et ma note finale.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 365 fois
4 apprécient

The Lizard King a ajouté ce film à 1 liste Charlie's Angels : Les anges se déchaînent

  • Films
    Cover Voyage dans ma mémoire 2017

    Voyage dans ma mémoire 2017

    Venant juste de faire un tour chez l'ami GandAlf, je vais tenter moi aussi, de faire marche arrière jusqu'en Janvier, pour...

Autres actions de The Lizard King Charlie's Angels : Les anges se déchaînent