Avis sur

Charlot s'évade par Maqroll

Avatar Maqroll
Critique publiée par le

Le dernier film de Chaplin pour la Mutual est un feu d’artifice de gags et de rythme : évadé d’un pénitencier, Charlot sauve une jeune fille (Edna Purviance, bien sûr) et sa mère de la noyade. Invité dans leur demeure et traité comme un invité de marque, il va reprendre son éternelle querelle avec le géant Eric Campbell, prétexte à de nouveaux gags où il triomphe toujours… Reconnu, il est poursuivi à nouveau sur un rythme encore plus trépidant. La construction est parfaite mais le propos n’est pas aussi fouillé que dans les meilleures réussites de cette période qui s’achève (Charlot et le Comte, Charlot musicien, L’ Emigrant). L’année suivante, il passera chez la First National pour donner d’impérissables chefs-d’œuvre et continuer son œuvre universelle.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 450 fois
4 apprécient

Autres actions de Maqroll Charlot s'évade