Une grande claque dans la tête

Avis sur City of Life and Death

Avatar exar
Critique publiée par le

Première partie du film, la prise de Nankin par l'armée japonaise opposant l'armée chinoise à moitié en fuite et le massacre qui suivit. Deuxième partie, la survie des réfugiés chinois dans la ville assiégée par les japonais.
Aussi bien la 1ère que la 2nde partie sont traitées avec un refus constant du manichéeisme (pourtant de rigueur dans les productions chinoises parlant de cette période de l'histoire et des japonais en général).
C'est cru et très choquant (car vrai malheureusement) mais le film a l'intelligence de ne pas stigmatiser les japonais et les chinois. Le film dure 2H30 mais n'est jamais ennuyeux et toujours prenant (enfin moi je l'ai ressenti comme ça).
En lisant des interviews de Luu Chan, on apprend que les acteurs japonais étaient complètement boulversés sur le plateau, certains pleuraient et voulaient quitter le tournage (cette période de l'histoire étant un peu beaucoup omise dans les livres d'histoires japonais). De même l'abscence de manichéeisme a valu des menaces de mort au réalisateur de la part de compatriotes chinois... Et encore le réalisateur a du faire des compromis à cause de pression du gouvernement chinois.

C'est très très dur mais très très indispensable.
J'attends avec une grande impatience le prochain Lu Chuan.

Vous ne regardez plus jamais les japonais de la même façon après avoir vu ce film ^^

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 574 fois
4 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de exar City of Life and Death