La Bonne Grosse Géante

Avis sur Colossal

Avatar Neo Cosmic
Critique publiée par le

Tout comme Okja, vous ne verrez jamais ce film au cinéma. En effet, il sortira directement en V.O.D comme 99 Homes ou cette année Nemesis et c'est un film que j'attendais moyennement. Je me demandais comment prendre ce film avec Anne Hattaway. Mais grâce à la magie du cinexpérience, j'ai pu le voir et si à chaud j'en avais conclu à un sympathique film de s.f et une comédie romantique tout aussi sympathique, au final, j'ai eu une impression bien plus mitigée de ce film. En effet, ce film possède pas mal de défauts qui l'handicapent très fortement et cela vient de l'effet "film à concept tout court".

Un film qui ne reste qu'un film à concept

C'est le premier défaut de ce film. Il s'agit d'un film à concept qui ne reste qu'un film à concept. Quand on écrit une histoire ou un scénario, il y a toujours un concept qui doit le faire tenir. Et ce qui est intéressant n'est pas le fait qu'il soit original mais qu'il soit exploité au maximum en fonction de la vision de son auteur. Et ce film possède un concept original et intéressant d'un point de vue film de sf et comique. Mais l'auteur ne le pousse pas à fond et se contente d'une comédie romantique plutôt marrante mais ne va pas plus loin. Et c'est dommage parce que la réalisation est quand même plutôt pas mal et intelligente et qu'il maîtrise très bien son concept. Mais le film a pris le choix de ne se concentrer que sur l'aspect romcom. Et c'est là que le bah blesse mais on y reviendra.

Fatal Gloria

Gloria (jouée par une Anne Hattaway dans sa période retour à la comédie romantique) est attachante avec sa tête de grande gamine. C'est une fêtarde et buveuse invétérée qui a perdu son petit ami et son travail et revient dans...son village natal (ça me rappelle un film ça) où elle essaye de se reconstruire. Oui on est dans l'héroïne de comédie romantique de base, mais qui découvre qu'elle a le pouvoir de faire apparaître un monstre géant tous les 8 h 15 à Séoul (oui la Corée est tendance ses dernières années). Je l'aime bien (en même temps j'aime Anne Hathaway) et elle peut paraître chiante avec son caractère enjouée mais c'est une enfant qui doit apprendre à devenir responsable (surtout avec ses capacités). Du coup ça passe bien.

Oscar (Jason Sudeikis de Comment tuer son boss ?) est son ami d'enfance qui l'aide à s'en sortir et qui découvre que lui aussi il a le pouvoir spoiler ! De créé un robot à Séoul. Vous le sentez l'odeur du concept ? Sauf que lui il va devenir de plus en plus irresponsable quand il va voir ce qu'il peut faire. Du coup on a un rapport protagoniste / antagoniste plutôt bien vu. Il sera même de plus en plus désagréable et le film montre les rapports pas toujours cordiales qu'ils entretiennent.

Tim (Dan Stevens alias la Bête dans le film de cette année) est l'ex-petit amis qui a plaqué Gloria. Il est peu présent et n'a que le rôle de l'ex mais subtilement lui fait prendre conscience des responsabilités de Gloria. Ce qui est bien vu.

Joel (Austin Stowell) lui est un personnage qui aurait pu être bien s'il n'était pas aussi mal exploité. C'est l'homme qui veut se faire Gloria et qui est sympathique (spoiler, c'est ce qui se passe), mais après, il ne sert plus à rien. Il est complètement relégué à l'arrière plan.

Même Garth (Tim Blake Nelson, alias le potentiel Homme Taupe des 4 Fantastiques) qui aurait pu être un bon personnage secondaire disparaît du film après une heure. Ce qui est dommage.

Trop d'occasions manquées

Au niveau de l'histoire, je pense que se concentrer sur l'aspect comédie romantique, même si c'est cela va avec le concept limite le film plus qu'autre chose. On a Gloria qui découvre qu'elle a le pouvoir de faire apparaître un monstre de Kaiju et que c'est en partie à cause de cette capacité qu'elle décide d'être plus responsable. Ce qui fait qu'on se demande comment le film peut tenir durant les 1 heures 50. Bon cela dit, il réussit à le faire mais limiter à de la romcom gache le potentiel, car il suffit de dire, ne le faisons plus sinon on provoquera des dégâts. Bon évidemment, Oscar ne le fait pas et que c'est le coté irresponsable qui fait qu'elle réussit à sauver la mise

Gloria décide de se rendre en Corée (comme ça) à l'endroit même où les événements à lieu afin de vaincre le géant métallique en faisant apparaître son avatar à sa ville d'enfance. Et gagner le combat

Cette résolution est conne mais jouissive. Et c'est un petit peu ça le film. Il ne veut pas faire une comédie de Kaiju - Ega comme une comédie de Kaiju Ega classique, mais une rom com jouissive. Le seul soucis est que le film n'est pas assez délirant dans ce format bien qu'assumé et qu'on a l'impression que sa plu-value est au final dispensable dans l'histoire. Cela dit , le film exploite quand même bien le concept. Juste qu'il ne le pousse pas à fond.

Kaiju-Eiga moyen

Au final, Colossal est une comédie romantique classique avec des Kaiju. La réalisation a de bonnes idées , la mise en scène maîtrisée et le concept vraiment bien vu, mais l’exploitation se rapproche plus d'un épisode de H20 que d'un épisode de Death Note. Sympathique mais vraiment décevant au final. Bref, un sympathique film sans plus

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1296 fois
3 apprécient · 5 n'apprécient pas

Neo Cosmic a ajouté ce film à 9 listes Colossal

Autres actions de Neo Cosmic Colossal