Affiche Copie conforme

Copie conforme

(1947)
12345678910
Quand ?
6.8
  1. 0
  2. 0
  3. 0
  4. 2
  5. 16
  6. 39
  7. 67
  8. 33
  9. 10
  10. 1
  • 168
  • 11
  • 78

Gabriel Dupon est un modeste représentant en boutons. Manuel Isamora est un audacieux cambrioleur. Leur point commun ? Ils se ressemblent comme deux gouttes d'eau. Alors que la police confond les deux personnages, Isamora a l'idée d'utiliser Dupon comme alibi. Quant à ce dernier, il tombe bientôt...

Casting : acteurs principauxCopie conforme

Casting complet du film Copie conforme
Match des critiques
les meilleurs avis
Copie conforme
VS
Copie conforme (1947)

"J'ai déjà vu cette tête la quelque part !" Il s'agit d'une comédie policière en noir et blanc. Le film démarre par une série de cambriolages astucieux réalisés par Ismora, un voleur qui n'hésite pas à se déguiser pour effectuer ses cambriolages. On fait ensuite connaissance avec Gabriel Dupon un modeste et timide vendeur de boutons qui ressemble comme deux gouttes d'eau à Ismora. Le hasard fait que plusieurs témoins des cambriolages effectués par Ismora croient reconnaître en Dupon le...

6 4
Critique de Copie conforme par denizor

Ici l'argument comique provient directement de l'idée de départ, Gabriel Dupon, honnête représentant en boutons, est le sosie, la copie conforme de Manuel Ismora, photographe réputé et secrètement, cambrioleur de haute volée. S'ensuit une série de méprises et finalement, une association où le voleur oblige Dupon à jouer son rôle pour lui servir d'"alibi". Habile idée de scénario, pas totalement exploitée par manque de rythme et paresse de mise en scène. Copie conforme compte un peu... Lire la critique de Copie conforme

1

PostsCopie conforme

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (8)
Copie conforme
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Jouvet en double, c'est un régal !

D’une grande habileté, d’une grande efficacité, narquois, goguenard, spirituel, Copie conforme est bien des coudées au dessus du pâlot Entre onze heures et minuit, d’Henri Decoin qui lui rend, d’ailleurs, un hommage direct en le citant à son tout début. Clin d’œil de révérence, qui ne prend même pas la peine de dissimuler les emprunts dans l’intrigue et dans la construction... Lire l'avis à propos de Copie conforme

7 1
Avatar Impétueux
6
Impétueux ·
Copie Conforme par Cinévu

« Une histoire de sosies qui donnera matière à un double rôle dans lequel Jouvet s’amuse à être à tour de rôle le « gentil » (un humble employé) et le « méchant » (un séduisant arnaqueur) l’un donc servant à l’autre pour ces crapuleries. Entre les deux, une Suzie Delair à l’abattage habituel de la douce écervelée, le tout ficelé par des dialogues de Henri Jeanson : (Delair) – je ne... Lire l'avis à propos de Copie conforme

4 1
Avatar cinevu
6
cinevu ·
Découverte
Critique de Copie conforme par hopkins

Ok, certains metteurs en scène comme Jean Drèville se rattachaient à la tradition de l'analyse psychologique mais peu de gens savent que ce réalisateur était un remarquable technicien dont l'œuvre abondante et très estimable, compta quelques belles petites réussites comme cette "Copie conforme" où l'on avait deux Louis Jouvet pour le prix d'un, ce qui multipliait ici le plaisir cinéphilique!... Lire l'avis à propos de Copie conforme

4 1
Avatar hopkins
7
hopkins ·
Double personnage sur l'écran , pas mal pour l'époque

Orchestré sobrement par Jean Dréville, cette comédie romantico-policière laisse libre cours aux talents de comédien de Louis Jouvet, omniprésent à l'écran, parfois même en double ! Ces quelques scènes sont d'ailleurs réussies d'un point de vue technique. Le dialogue est signé Henri Jeanson, ce qui assure en prime quelques bons moments, particulièrement les scènes du début où Jouvet incarne un... Lire la critique de Copie conforme

4 4
Avatar Chicago
7
Chicago ·
Deux Jouvet pour le prix d'un

Une comédie policière plutôt agréable et bien menée, au scénario solide et faisant preuve d'une grande habileté technique pour l'époque : je pense évidemment au jeu de miroirs lorsque Louis Jouvet se dédouble à l'écran. Jean Dréville connaît son métier, la progression du récit, bien qu'un peu poussive et non sans quelques facilités, restant cohérente pour offrir plusieurs scènes assez... Lire la critique de Copie conforme

Avatar Caine78
6
Caine78 ·
Toutes les critiques du film Copie conforme (8)
Vous pourriez également aimer...