👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Pour mon dépucelage d'écriture de critiques, j'ai décidé de commencer par Corrina, Corrina.
Film que j'ai découvert il y'a peu, en me lançant dans un marathon de film avec Ray Liotta (Le RayLiotthon) et dont je trouve dommage qu'il soit si peu connu... Alors pour rendre hommage à ce film et, peut être, permettre à certains de le découvrir, je me suis lancé dans l'écriture de cette critique.

Corrina, Corrina raconte l'histoire d'un père veuf (Ray Liotta) du nom de Manny Singer compositeur de musique publicitaire et amateur de jazz qui tente au mieux de redonner la joie de vivre à sa fille, Molly Singer (Tina Majorino), devenue muette depuis la mort de sa mère. N'arrivant pas à mêler travail et fillette dépressive, Manny se lance à la recherche d'une nounou qui après moult entretiens d'embauches sera Corrina Washington, une jeune black joyeuse, drôle, venant d'une famille nombreuse et aussi fan de jazz interprété par Whoopi Goldberg.

Le film est loin d'être parfait, certains passages sont parfois long et j'ai trouvé que quelques acteurs avait du mal à s'impliquer dans leurs rôles notamment Tina Majorino dans le rôle de la gamine qui parfois s'adapte parfaitement dans certaines scènes et qui est totalement en décalage dans d'autres. On peut aussi lui reprocher quelques niaiseries qui essayent d'être touchantes sans vraiment l'être. Ou encore des moments d'émotions très bateaux et prévisibles.

Mais ce qui fait, pour moi, la force de ce film c'est son ambiance. Mélangeant tristesse, rire et légèreté. Le film n'en fait jamais trop. Et j'étais très pessimiste en lisant le synopsis.
Certaines scènes sont même surprenante et donnent vraiment envie de rentrer dans le film tellement elles transpirent la joie de vivre et la bonne humeur. Les personnages sont attachant malgré que je les ai trouvé très "Archétypés".
Et surtout c'est un film qui arrive à traiter de nombreux sujets avec une histoire aussi simple. La première fois que je l'ai vu, j'ai tout de suite compris qu'un des regards du film était porté sur le racisme. En mettant en opposition la famille de Manny Singer et celle de Corrina Washington. Mais il va bien au delà!
Le film nous partage sa vision sur le travail, l'éducation, la différence, l'amitié et les relations. Nous quoi! Et il le fait avec légèreté, humour et sans prise de tête.

Bref, n'étant pas un grand fan de ce genre de film, j'avais très peur en me lançant dans Corrina, Corrina. Mais à vrai dire, malgré les défauts qu'il possède je ne peux que le conseiller. Car Corrina, Corrina c'est de la joie, du bonheur, du rire et tout ça sans être totalement vide de sens!
Alors si vous venez de passer une journée de merde, qu'il pleut dehors, que vous avez oublié de faire les courses et que dans votre frigo il ne reste que de la soupe... Faites la cuire, prenez une couverture et regardez ce film!
Et souvenez vous qu'après la pluie... Il y'a Whoopi Goldberg! .

Gruig_Paradigma
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

il y a 6 ans

1 j'aime

Corrina, Corrina
Rêves_Animés
7

[Critique et analyse] Corrina, Corrina de Jessie Nelson (1994)

Bien que sorti dans les années 1990, l’action de « Corrina, Corrina » se déroule dans les années 1960, période pas si éloignée de nous où la ségrégation raciale était encore bien présente. Elle est...

Lire la critique

il y a 2 ans

2 j'aime

Corrina, Corrina
Caine78
6

La bienpensance a parfois du bon

Une agréable comédie romantique, drôle et touchante. Les thèmes comme le racisme et la perte d'un proche sont évoqués de manière relativement subtile, et même si l'ensemble reste un peu trop léger,...

Lire la critique

il y a 4 ans

1 j'aime

Corrina, Corrina
DanielOceanAndCo
5

Critique de Corrina, Corrina par DanielOceanAndCo

Oui je plaide coupable, cent fois coupable!! Alors que le cinéphage de base se révolterait devant tant de facilités scénaristiques où absolument tous les clichés (mais vraiment tous!! voire même de...

Lire la critique

il y a 6 mois

1 j'aime

Night Watch
Gruig_Paradigma
8
Night Watch

Regard Nuit

Walalalalalalala... Y'a beaucoup à dire sur ce film! Tout d'abord je ne suis pas un grand spécialiste du cinéma Russe! Faute à mon manque de culture de ce coté là... Mais je dois dire que ce film...

Lire la critique

il y a 5 ans

1 j'aime

Corrina, Corrina
Gruig_Paradigma
7

Le film qui fait du bien à la vie!

Pour mon dépucelage d'écriture de critiques, j'ai décidé de commencer par Corrina, Corrina. Film que j'ai découvert il y'a peu, en me lançant dans un marathon de film avec Ray Liotta (Le RayLiotthon)...

Lire la critique

il y a 6 ans

1 j'aime

Doomsday
Gruig_Paradigma
3
Doomsday

C'est l'histoire d'une partouze...

Si un jour on m'avait dit que Romero avait enculé Carpenter qui lui même enculait Miller qui lui même était en train d'enculer Jackson et que tout ça avait donné un film, j'aurais surement couru pour...

Lire la critique

il y a 5 ans