Fin de carrière pour Rocky ?

Avis sur Creed II

Avatar Alexandre Masson
Critique publiée par le

42 ans après le premier « Rocky » et 3 ans après le succès du spin-off « Creed », Steven Caple Jr. réalise cette année le huitième film de la franchise. Dans ce nouvel épisode, Adonis Creed va devoir affronter le fils d’Ivan Drago, ce boxeur soviétique qui avait tué son père Apollo Creed sur le ring dans « Rocky 4 » (1985).

On retrouve donc Michael B. Jordan dans le rôle d’Adonis Creed, Dolph Lundgren dans celui d’Ivan Drago et bien sûr Sylvester Stallone en Rocky Balboa. A noter la participation du vrai boxeur Florian Munteanu, dans le rôle du nouvel adversaire d’Adonis : Viktor Drago. Si ses scènes de dialogues sont très limitées (puisqu’il reste muet pendant une bonne partie du film), sa présence physique et son charisme ne manqueront pas d’impressionner les spectateurs.

En bref, « Creed II » s’avère être une suite à la hauteur. Les amateurs de la saga Rocky-Creed ne seront pas dépaysés et trouveront sans aucun doute leur plaisir dans ces explosives scènes de boxe, dans l’intensité des combats et dans ce nouvel exemple de lutte pour le dépassement de soi, portée par une vraie dramaturgie scénaristique et une très jolie photographie. Un petit bémol sur la composition musicale de Ludwig Göransson qui, sans être vraiment catastrophique, n’apporte pas suffisamment de lyrisme au film. Le rap remplace Bill Conti et Survivor … pour le meilleur et pour le pire.

Un film à voir, en particulier pour les fans de Stallone, puisque, d’après les déclarations de l’acteur-producteur-scénariste sur Instagram, il s’agirait de sa dernière apparition en tant que Rocky Balboa ! Une fin de carrière méritée et surtout réussie.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 104 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Alexandre Masson Creed II