Une Fresque Historique qui Honore la Mémoire des victimes des Khmers Rouges

Avis sur D'abord ils ont tué mon père

Avatar Satsuki Lullaby
Critique publiée par le

Un Film Incroyable. Des plans trés bien réalistes.
Nous suivions la vie d'une petite fille et le déroulement de son enfance pendant l'occupation des Kmers rouges, de la fin de l'occupation américain a la guerre avec le vietnam. Un Chemin politique clairement illustrée entre les différents factions militaires qui se sont déchirées pour prendre le pouvoir sur le Cambodge et ses habitants.
Une représentation fidéle d'une civilisation asiatique et respectueuse de ses valeurs et de son histoire, Angelina Jolie a merveilleusement su respectée une autre culture que la sienne tout en lui rendant hommage. Je souhaiterais voir davantage de réalisateurs faire de même.
On est trés émus (en larmes sur le tapis avec les réserves de mouchoirs) tant par l'injustice et la souffrance que vit les enfants et adolescent montrées dans ce film, aussi bien les horreurs face a la famine, l'incompréhension face au tyrans et a la propagande militaire. De plus tout reste suggérée sans exhiber, on devine la famine en voyant les côtes des enfants, on comprend le sang, la mort par les regards des personnages, les souvenirs de la petite, ce qu'elle imagine ou comprend. On n'est pas dans un Voyeurisme de la Guerre telle que certains films comme "Platoon" ou encore que certains Photo reporter aiment tant montrer, un "misérabilisme" constant présenté sur le passé des pays émergents.
Scéne Clé a retenir : Loung tente de fuir les combats et se retrouve coincée dans une forêt remplie de mines déposée par les Kmers. Ils existent encore aujourd'hui des zones recouvertes de mines au Cambodge.
Ce film respecte ce qui s'est passée, ils osent montrer une vision réaliste et pas miséraliste de ce qu'on pu réellement vivre des familles et des enfants cambodgien, ils respectent la culture et les valeurs du Cambodge. L'image est également magnifique et le choix des plans de suivre l'enfant du début jusqu'à la fin est un parti pris totalement maîtrisée et assumée. Ce film nous emmêne loin.
A regarder pour se plonger dans l'histoire du conflit.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 945 fois
4 apprécient

Autres actions de Satsuki Lullaby D'abord ils ont tué mon père