Cette publicité vous a été délivrée par le Ministère de la Protection de l'Enfance

Avis sur Dark Touch

Avatar AnatoleLC
Critique publiée par le

Ça commence très bizarrement : le générique est hermétique, froid, superficiel, voire stérile, et ne nous plonge pas vraiment dans l'atmosphère à laquelle on s'attend (on pense plutôt à n'importe quel film américain)... Et ce n'est que le début puisque le film entier est une suite de choses inattendues. Tous les codes du film d'horreur sont là, souvent réutilisés bêtement, mais la manière dont le film est amené, bien que souvent maladroite, a l'audace de vouloir faire différent. Ainsi, le film se joue des codes pour laisser passer un message fort, et tout ce qui est généralement expliqué dans un film d'horreur lambda, devient non-dit dans cette oeuvre. Et puis c'est troublant parce qu'à la fois c'est aussi stérile qu'un mauvais film allemand, et c'est hyper versatile (ça oscille entre de puissantes mais confuses scènes d'action, et de longues séquences "blabla"), mais en même temps l'atmosphère est une vraie réussite : ce côté faux, confiné, malsain au possible, et par conséquent troublant des bonnes séries B (j'ai d'abord pensé à "Simetierre"), nous tient jusqu'à la dernière seconde, et même après. Mais ce qui moi m'a marqué, c'est ce sentiment permanent que l'on nage en plein délire, que la logique n'est pas palpable, et que le message demeure flou bien après la fermeture des rideaux... On capte bien-sûr les enjeux - et d'ailleurs le côté préventif du film le ferait presque passer pour une pub, d'où le titre -, mais les actes sensés aller dans son sens ne font qu'augmenter le doute et éparpiller les pistes... En bref, "Dark Touch" ça n'est en un sens qu'une série B comme une autre, grotesque aux entournures et truffée de défauts, mais pourtant l'intrigue s'ose beaucoup plus profonde et pour ma part, la confusion ambiante émanant de cette oeuvre fait que je ne l'oublierai jamais.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 403 fois
1 apprécie

Autres actions de AnatoleLC Dark Touch