Man, ne sort pas Durant

Avis sur Darkman II : The Return of Durant

Avatar FloBerne
Critique publiée par le

Les suites ne sont jamais vraiment bonnes; pires même, elles sont souvent mauvaises. Très mauvaises. Dans ce sens, "Darkman II : The Return of Durant" a de quoi s'imposer parmi les autres daubes; loin de la catastrophe annoncée, le film a quand même de bons arguments. Le soucis, c'est qu'il en a aussi de mauvais ...

Déja, plus de Sam Raimi, ni de Liam Neeson. En soit, c'est pas vraiment ce que j'appellerai une mauvaise chose; les deux compères n'étant guère extraordinaires, dans le film précédent, autant vous dire qu'un renouveau dans le casting était plutôt bienvenu. Le soucis, c'est que je m'attendais à largement mieux.

En soit, Arnold Vosloo ne déçoit pas; charismatique, le type a une belle gueule, le genre qui lui permettra d'adopter, à peine trois ans plus tard, les traits d'Imhotep, dans le reboot de "La Momie" de Freund. Son interprétation, sans être exceptionnelle, est à mon sens bien plus maîtrisée et crédible que le cabotinnage constant de Liam Neeson qui, à force de trop en faire, ne parvenait plus à convaincre le spectateur.

Esthétiquement, c'est pas vraiment la même chose. Bradford May, spécialisé dans les bonnes grosses daubasses qui valent pas un soû, ne nous livre pas grand chose de bien convaincant. Classique, sans grande originalité, la photographie déçoit tellement qu'on en viendrait presque à regretter les effets ridicules de l'oeuvre d'origine, et ses couleurs flashies.

Ici, y'a pas grand chose à se mettre sous la dent. Le résultat final, décevant, appuie encore plus l'impression de série b se dégageant de la trilogie. Rien de bien folichon dans l'oeuvre, ou de réellement mémorable. Au final, on oublie la grande majorité des plans, si ce n'est son intégralité. Personnellement, je ne me souviens de rien, depuis le temps.

Le prétexte pour faire la suite était lui même bancal; mal foutue, l'idée de base, clichée et déja vue par cent fois, ne trouve d'équivalent à son ridicule que dans les dialogues de l'oeuvre, d'une affligeante banalité. En soit, le concept était vraiment lourd, pour ne pas avancer que cela gâche, d'une certaine manière, l'expérience globale. Quand un film part si mal, il est véritablement dur de mieux se concentrer dessus.

Non parce que quand on change l'acteur qui joue le héros, autant changer de méchant. C'est un peu comme si les mecs avaient peur, sous prétexte de n'avoir plus Liam Neeson sous la main, de ne plus faire de "Darkman". Dommage, le bad guy en chef, de retour donc, n'arrive pas à sortir durant de ceux qui n'ont pas de charisme, ne parvient jamais à s'imposer face au Darkman. Pas cool, donc.

A noter que Vosloo ne change pas de visage, lorsqu'il passe en Darkman; la face brûlée lui ressemble. Constat d'autant plus étrange que la face brûlée du premier volet ressemblait bien plus à Vosloo qu'à Neeson. Honnêtement, j'y comprends plus rien ... Ca m'a toujours dérangé, cette drôle de ressemblance. Alors que je visionnais le premier, je me demandais, justement, à qui Liam me faisait penser ...

Le film fait, par ailleurs, bien moins comics que le premier; comme je le disais, la mise en scène classique ne lui offre aucune opportunité de succès, ni même de transcender les genres, à la manière d'un "Predator" en son temps. Dommage, "Darkman" n'est plus qu'un sous-film d'action, avec les explosions et tout le bordel, le kitsch en plus. Les clichés restent; j'en ai ma claque de voir un bad guy crier pendant trois plombes alors qu'il aurait largement eu le temps de se barrer.

Ouais, le constat est évident : May est un tâcheron, un vrai. Quand tu vois le reste de sa carrière, tu comprends que le type avait pas tant de talent que ça, en fait. La VF, toujours aussi mauvaise, en rebutera un certain nombre; que les autres, ceux qui ont du courage, le visionnent en version originale, s'ils l'osent ...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 290 fois
1 apprécie

FloBerne a ajouté ce film à 2 listes Darkman II : The Return of Durant

Autres actions de FloBerne Darkman II : The Return of Durant