Avis sur

Deep End par zauberine

Avatar zauberine
Critique publiée par le

A revoir. Londres doucement décrépit. Puissance colorée, jeu sur les complémentaires. Héroïne rousse, tranche. Scène géniale où un peintre intervient, change la couleur d'un mur des bains, accompagnant l'atmosphère. Du vert au rouge, à l'image de l'initiation à la sexualité du jeune. Les piscines, c'est toujours très fort comme effet. Belles scènes de nuit dans l'eau. +

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 240 fois
2 apprécient

Autres actions de zauberine Deep End