Bande-annonce
Affiche Destination finale 4

Destination finale 4

(2009)

The Final Destination

12345678910
Quand ?
4.2
  1. 428
  2. 727
  3. 1125
  4. 1457
  5. 1419
  6. 974
  7. 508
  8. 155
  9. 31
  10. 27
  • 6.9K
  • 39
  • 355

Nick et quelques amis assistent à une course automobile, quand un terrible accident de course se termine dans le public, à près de 290 km/h... On y voit tous les gens présents sur le circuit mourir un à un dans un ordre précis. A la fin de l'accident, Nick se réveille : il a eu une horrible vision....

Casting : acteurs principauxDestination finale 4
Casting complet du film Destination finale 4
Match des critiques
les meilleurs avis
Destination finale 4
VS
Maintenant les courses automobiles, faut éviter aussi

Trois après nous avoir gavés de morts originales dans une fête foraine, la grande faucheuse de Destination Finale n’entend pas terminer son jeu morbide. Dans Destination Finale 4, toujours autant perfide, elle va poser s’installer en plein circuit de nascar, s’acharner sur un groupe de survivants aussi diversifié que Destination Finale 2, et le nombre 180 va de nouveau faire parler de lui. Pour rendre ça encore plus spectaculaire, la 3D pointera son museau pour la première fois....

Lolant

La série des Destination finale, c'est un peu une illustration parfaite pour comprendre ce qu'est un decrescendo, ou mieux, une chute vertigineuse. Alors que le premier s'en sortait pas trop mal pour le concept un peu différent de ce qu'on a l'habitude de voir, le deuxième était plus riche bien qu'un peu lassant, puis avec le troisième on tombait dans la répétion et c'est franchement usant et là paf (!), pour ce dernier, je sais pas trop quoi dire mais c'est pas glorieux. On tombe clairement... Lire l'avis à propos de Destination finale 4

5 1
Critiques : avis d'internautes (79)
Destination finale 4
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Destination finale 4 par FunkyFranky

Je marche dans la rue, glisse sur un crottin de cheval, tombe sur la route, la voiture ( car il y a une voiture qui arrive ) braque à gauche, s'éclate sur le lampadaire, l'oiseau ( car il y a un oiseau sur le lampadaire ) s'envole, il lâche une fiente 2 km plus tard dans l'œil d'un grutier, le grutier ne voit plus rien, il merdouille avec les commandes, explose un bâtiment, renverse une voiture,... Lire la critique de Destination finale 4

26 2
Avatar FunkyFranky
1
FunkyFranky ·
À celui qui mourra le mieux

Quatrième opus de la saga labellisée, celui qu'on appellera Destination Finale 4 (par souci de lisibilité) est le tome de la démesure. Véritable série-fleuve, les Destination Finale s'entêtent à se répéter constamment et ce de plus en plus vite (jusqu'à ce qu'on ne comprenne plus rien). Film concept abstrait, tour à tour exposition dans son premier volet, apogée du grotesque puis volute... Lire l'avis à propos de Destination finale 4

9 2
Avatar telestlindice
6
telestlindice ·
Comment mourir bêtement - Volume 4

Que dire de plus que dans mes trois dernières critiques ? Accident évité – survivants – Mort pas contente – jeu de massacre. La recette est la même ici mais les ingrédients ne viennent pas du marché mais d'un gros camion frigorifique qui arrive de Roumanie. L'accident du début est naze à souhait et le reste se déroule comme dans une sensation de « déjay vou ». Petits clins d'œil aux précédents... Lire la critique de Destination finale 4

5
Avatar Before-Sunrise
4
Before-Sunrise ·
Critique de Destination finale 4 par DanielOceanAndCo

Bon, sans avoir aimé les trois premiers volets, je ne les considérais pas comme les pires films que j'ai vu dans ma vie, mais au bout du quatrième film qui use et abuse du même concept, je finis (enfin!!) par crier au foutage de tronche. Le problème de ce "Destination Finale 4" qui voit le retour derrière la caméra de David R. Ellis qui avait dirigé le deux, c'est qu'au lieu de faire flipper,... Lire l'avis à propos de Destination finale 4

1
Avatar DanielOceanAndCo
1
DanielOceanAndCo ·
Découverte
Oui, c'est nul...

C'est même super nul, on voit tout venir à des kilomètres: la mise en scène est tellement ridicule que même des babouins en train de s'épouiller pourraient te raconter la suite du film en zyeutant le début de chaque scène. Cette série, c'est la quintessence du film US qui, à force d'escalader la pente vertigineuse du Jtenfoupleinlagueule passe d'un genre (le teen/slasher) à un autre (le slasher... Lire la critique de Destination finale 4

2 3
Avatar Djeeb
5
Djeeb ·
Toutes les critiques du film Destination finale 4 (79)
Bande-annonce Destination finale 4