Joyeux Noël !

Avis sur Don't Kill It

Avatar HITMAN
Critique publiée par le

Les temps sont durs pour les Rois du DTV & VOD, notamment l'acteur suédois Dolph Lundgren (Les Maîtres de l'univers, Creed 2), après le médiocre Altitude avec Denise Richards et le décevant Black Water avec Van Damme, heureusement il reviendra sur le devant de la scène en décembre avec le Blockbuster Aquaman ! On retrouve donc Dolph ici producteur et chasseur de démons dans cette série B d'horreur parsemés de Gore et de répliques amusantes réalisé par le spécialiste de l'horreur, le cinéaste et monteur Mike Mendez (Le Couvent, Une sale grosse araignée). Un mal ancien sévit dans une petite bourgade, passant d'un hôte à un autre, et semant mort et destruction sur son chemin. Seul espoir de survie, un chasseur de démons ayant déjà fait face à cette horreur par le passé… Au côté du géant blond nous retrouvons l'actrice allemande Kristina Klebe (Halloween, Hellboy), Tony Bentley, James Chalke et Miles Doleac.

Chaque tueur a tué le précédent !

Jebediah Woodley est un chasseur de démons aguerri. Il traverse une ville du sud du Mississippi, espérant secrètement y enterrer un démon aussi ancien qu'indestructible. Mais les choses tournent mal et le démon est libéré, semant sur son passage mort et désespoir. Il possède ainsi les habitants de la ville les uns après les autres. Jebediah est alors forcé de trouver le moyen de détruire une fois pour toute la créature. Et il doit faire vite, car bientôt il sera trop tard.

Ne le tuez pas !

Ce petit film d'une heure dix-sept sans le générique de fin est produit pour la modique somme de trois millions de dollars et dès les cinq premières minutes, Mendez met le ton, un ton totalement WTF entre fun et second degré comme à son habitude ! Même si le film n'est vraiment pas un chef-d'œuvre de l'horreur par la pauvreté du budget, il emploie cependant quelques bons effets spéciaux. Originalement prévu pour l'acteur Ron Perlman c'est Dolph qui récupère le rôle principal de Jebediah Woodley, un personnage sur mesure et blasé qui ne se soucie aucunement de cette dramatique histoire fantastique. Tout en traversant l'œuvre en manteau et chapeau de cow-boy sans oublier la pipette électronique et le fusil lance filet à l'épaule, ce héros à l'humour dédramatisant l'horreur, nous régale de jolies scènes, le bar, l'église et même une scène dans le commissariat où Jebediah fait un plaidoyer de son métier fantasmagorique attrapé par les adjoints du shérif ou bien sûr ses nombreuses réponses caustiques lors des différentes rencontres ! À la poursuite du démon qui passe de corps en corps, du corps possédé, à celui qui le tue s'ajoute lors de la possession de l'hôte la musique bien bourine des compositeurs Juliette & Sean Beavan.

Vous avez piqué cette phrase dans L'Exorciste !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 336 fois
5 apprécient · 1 n'apprécie pas

HITMAN a ajouté ce film à 5 listes Don't Kill It

Autres actions de HITMAN Don't Kill It