Affiche Donnie Darko

Critiques de Donnie Darko

Film de (2001)

Mad movie. (attention spoiler)

Donnie Darko est un mindfuck movie, le genre de film difficile à comprendre et dont le scénario fourmille de détails complexes. Pour certains, il est complètement tiré par les cheveux, cohérent et fourre tout... Je respecte, et dans une certaine mesure je peux le comprendre. Mais pour moi, c'est ce twist final qui fait que ce film me hante au delà d'un premier visionnage, et avec lui la froideur... Lire l'avis à propos de Donnie Darko

343 14
Avatar Silencio
10
Silencio ·

Teenage ban club

Une route en lacets surplombant la ville, un corps inerte, un habillage sonore discrètement anxiogène : si l’on n’avait vérifié la chronologie des sorties, on aurait pu penser à une citation de Mulholland Drive, qui sort deux semaines auparavant aux États-Unis. De fait, le... Lire la critique de Donnie Darko

133 6
Avatar Sergent_Pepper
7
Sergent_Pepper ·

Why are you wearing that stupid man suit?

Je préviens à l'avance que ma critique va spoiler un peu le film. Soyez prévenu ! Richard Kelly nous prend aux trippes avec son Donnie Darko. Le scénario est brillant, intrigant. Lorsqu'on décide d'entrer dans cet univers, on n'en sort pas aussi facilement. Le générique de fin n'annonce pas pour nous la fin de l'aventure. Même après la télé éteinte, la musique angoissante ne nous a pas vraiment... Lire l'avis à propos de Donnie Darko

111 14
Avatar Amethyste
10
Amethyste ·

"Cellardoor"

Tu sais quoi, t’as raison Donnie, la vie n’est pas si simple. Elle a qu’à se la foutre dans le cul sa ligne de vie l’autre pouf. Personne ne te comprend, personne ne t’accepte, même Gretchen sensée être le symbole de la tolérance hésite longtemps avant de faire une valse de langue avec toi. Mais je suis là moi, ne t’en fais pas, je ne pige rien à ton comportement, je ne soutiens pas... Lire l'avis à propos de Donnie Darko

73 8
Avatar B0mbii
10
B0mbii ·

Bad Karma.

Dans "Donnie Darko", il est question de schizophrénie. Il est aussi question de voyage temporel. De banlieue américaine sans histoire. De bigots. De malêtre adolescent. D'un fluide étrange. De lapin géant. D'apocalypse. Et de bien d'autres choses encore. Dans "Donnie Darko", on trouve du David Lynch pour son ambiance étrange, pour le vernis immaculé renfermant de bien vilaines choses. On trouve... Lire la critique de Donnie Darko

59
Avatar Gand-Alf
10
Gand-Alf ·

Salad finger

Je n'ai pas compris grand chose à Donnie Darko, mais je l'ai trouvé intensément malsain, morbide et déprimant. Quand un film a un effet si fort sur moi, j'essaie toujours de chercher par quel moyen le réalisateur l'a provoqué, mais là, j'avoue que je n'arrive pas à tout analyser... C'est peut-être la tronche dérangeante de Jake Gyllenhall, ce Donnie Darko schizophrène... Peut-être une bande son... Lire la critique de Donnie Darko

69 6
Avatar parasaurolophus
8
parasaurolophus ·

They made me do it

Richard Kelly est un réalisateur qui a sans doute vu beaucoup de films de David Lynch. Que cela soit le travail sur le son, son goût pour l’étrange, cette altération du réel, ces personnages funambules et « sauvages » (« grand mère la mort » qui ressemble au SDF de Mulholland Drive), cette crispation envers une Amérique puritaine gangrenée par ses secrets, Donnie Darko possède un véritable... Lire la critique de Donnie Darko

35
Avatar Velvetman
9
Velvetman ·

Darko & the Bunnyman

C'est marrant de voir à quel point l'image du lapin se trouve aussi souvent utilisée pour incarner le mystère, notamment dans certains de ces films dits "mindfuck". Une présence faisant peut-être référence à l'expression "baiser comme des lapins" ? Qui s'appuierait donc sur nos pulsions sexuelles refoulées par la Culture en opposition à la Nature, et engendrerait certains traumatismes... Lire l'avis à propos de Donnie Darko

24 2
Avatar RimbaudWarrior
10
RimbaudWarrior ·

Délicieusement égaré...

Délicieusement égaré entre les fantasmes inquiétants d'un adolescent "borderline" (on n'est pas loin de la schizophrénie galopante !) et la réalité d'une Amérique blanche moyenne minée par ses délires new age et la tentation de la régression fasciste, chacun est libre de regarder ce cultissime et intriguant "Donnie Darko" comme il l'entend : en se délectant, au choix ou à la fois, du... Lire la critique de Donnie Darko

20
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·

"you're a troubled and confused young man"

A la fin de ce film, je suis plutôt perturbé moi aussi. D'abord parce que je ne sais pas vraiment où le classer. Drame psychologique, thriller, fantastique, angoisse, le film peut se raccrocher à plusieurs catégories, mais imparfaitement à chaque fois. Ce qui pourrait être un point positif mais, bizarrement, ici, ça ne marche pas. Le spectateur est déstabilisé, le film semble être écartelé entre... Lire l'avis à propos de Donnie Darko

41 12
Avatar SanFelice
6
SanFelice ·