👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Dragon Ball Z... Rien qu'à l'évocation de ce nom, mes souvenirs d'enfance me reviennent. J'étais fan et je le suis toujours. Mais là, il ne s'agit pas de parler de DBZ mais de DBZ : Battle of Gods.

Pour ceux qui n'auraient pas la chance de pratiquer la langue de George W. Bush, le titre signifie "Bataille des Dieux". Avec un titre pareil, on imagine le plus grand des scénarii... Va-t-on voir le roi Enma botter les fesses d'un Kaio ? Va-t-on voir le combat des Kaio Shin contre Bibidi et sa créature ? Non... Mieux... Pire ! On va voir un dieu de la destruction... Un dieu si terrible que Kaio du Nord et Kaio Shin tremblent de peur en parlant de lui...

Et ce Dieu apparaît... Comment dire ? Vegeta a de la classe, Enma en impose, Freezer impressionne, Cell est effrayant... Mais alors lui, ce Dieu de la destruction, c'est une erreur de casting... Son nom est Bills... "Bills", ça veut dire "factures" en anglais... On est loin des végétaux, des produits laitiers et des sous-vêtements si chers à l'univers de Dragon Ball... Et ce Dieu a un serviteur, maître ou que sais-je encore dénommé Whis... Whis comme Whisky, personnage saoulant, nom d'alcool, logique.

Et donc, ce Dieu apparaît, il s'agit d'un chat mauve à oreilles de lapin... Niveau classe et crédibilité, il repassera... Et ce chat est réveillé par Whis dans une des scènes les plus stupides qu'il m'ait été donné de regarder... Affligeant ! La seule préoccupation de ce Dieu est de savoir si Freezer a été vaincu puis de se battre contre un certain "Super Saiyajin God"... Personnage dont il n'a jamais été question dans le manga...

J'ai espéré un retour de Broly... Après-tout, c'était le super saiyajin qui faisait trembler de peur Vegeta... Pour impressionner le Prince Vegeta, il en faut... Freezer, Cell et Buu ne lui ont pas fait peur quand bien même Freezer et Buu l'aient tué...

Non, ce "Super Saiyajin God" n'est rien d'autre que notre cher Goku, apparence normale mais avec des yeux rouges et des cheveux rouges... Un peu comme Vegeta au début avant que la Toei ne se rende compte qu'ils avaient foiré la colorisation d'un personnage... Errare humanum est, perseverare diabolicum. Il en résulte un personnage sans charisme...

Bref, que se passe-t-il quand deux personnages sans charisme se battent ? On a droit à un combat sans charisme avec une animation indigne de la série avec des effets 3D modernes qui n'ont rien à faire ici et qui rendent la scène encore plus risible... Cette "bataille des Dieux" est ridicule.

Le ridicule atteint son comble avec la danse du Bingo de Vegeta... Pauvre Vegeta... Être réduit à ça... Pathétique !
Montesquieu
2
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Y'a un super film à la télé ce soir : au lit on dort !

il y a 8 ans

Dragon Ball Z : Battle of Gods
Sharnalk
9

Battle of Gods est une œuvre permettant de jauger si le fan est réceptif à l'humour de Toriyama

ATTENTION CE TEXTE CONTIENT DU SPOILER Vu il y a quelques heures, et j'ai A-D-O-R-E le film ! Un excellent divertissement, c'est très beau à regarder et jamais la patte du maître ne s'est jamais...

Lire la critique

il y a 8 ans

41 j'aime

28

Dragon Ball Z : Battle of Gods
Tarask_Coral
7

Battle of God, qui aura la plus grosse ?

A ceux qui s'attendent à un OAV classique qui joue dans la surenchère de combat, passez votre chemin. Ce nouvel OAV tranche complètement avec la série, en s'axant d'une part beaucoup plus sur...

Lire la critique

il y a 9 ans

28 j'aime

3

Dragon Ball Z : Battle of Gods
Ryo_Saeba
5

Critique de Dragon Ball Z : Battle of Gods par Ryo_Saeba

Si les enfants et ado d'aujourd'hui ont grandi avec One Piece, l'équivalent à l'époque pour les trentenaires c'est bien évidemment Dragon Ball qui a marqué toute une génération. Depuis un peu plus...

Lire la critique

il y a 9 ans

25 j'aime

14

Princesse Mononoké
Montesquieu
10

Porter un regard sans haine sur le monde...

Émouvant, intelligent, subtil. Autant briser le suspens tout de suite, j'adore ce film et je lui donne 10/10. Comment ne pas mettre 10 à une telle œuvre ? Chez Miyazaki, les personnages ne sont pas...

Lire la critique

il y a 8 ans

27 j'aime

5

Le Prénom
Montesquieu
8
Le Prénom

Adolphement bon !!!

Ok, je reconnais, je suis tombé dessus par hasard hier soir, et ok, je n'avais pas un super à priori, les prestations récentes de Patrick Bruel (Tu veux ou tu veux pas, Comme les 5 doigts de la main)...

Lire la critique

il y a 7 ans

17 j'aime

4

Si c'est un homme
Montesquieu
9

Récit de l'Enfer par un homme qui en a réchappé.

J'ai lu ce livre il y a plus de 10 ans alors que j'étais lycéen, je n'ai jamais pu l'oublier. Rien ne prédisposait Primo Levi à devenir un jour écrivain. Rien ne le prédisposait à vivre ce qu'il a...

Lire la critique

il y a 7 ans

17 j'aime

4