👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

ÉCRIT SUR DU VENT (Douglas Sirk, USA, 1956, 120 min) :

Splendide fresque mélo sur le rêve américain à travers une puissante famille du Texas qui a fait fortune dans le pétrole. Douglas Sirk se sert de ce décor luxueux pour mettre en lumière les déséquilibres des êtres à travers une mise en scène signifiante, très colorée et symbolique. Une façon "criarde" de révéler les tourments des personnages à travers les décors, par le lyrisme de la caméra. Le cinéaste s'appuie sur récit dense, une narration en boucle avec des flashbacks, et des interprètes brillants (Rock Hudon, Lauren Bacall, Robert Stack et Dorothy Malone) afin de transformer son histoire digne d'un roman feuilleton en un long métrage flamboyant inspiré. Tragique. Excessif. Somptueux.

seb2046
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

il y a 4 ans

Écrit sur du vent
takeshi29
9

Petit Français, écris du vent sur ce cahier de doléances

Ok ça ne se voit peut-être pas trop en ce moment, mais c'est quand même sacrément bonnard d'être Français. Tu peux t'habiller comme une merde sans que Karl Lagerfeld ne te fasse un procès et te...

Lire la critique

il y a 3 ans

26 j'aime

6

Écrit sur du vent
Artobal
8

Oh, vent, emporte le temps !

Sirk : dès la 1ère image on sait à quoi on a affaire. Une voiture jaune file dans un horizon figé, sous la présence écrasante des pylônes qui coiffent les puits de pétrole. Dès le 4ème plan les...

Lire la critique

il y a 8 ans

20 j'aime

3

Écrit sur du vent
Melly
5

Tout ça c'est que du vent!

Il faut toujours se méfier quand dans un film, deux personnages décident de se marier alors qu’ils ne se connaissent que depuis 24h. Des fois on y croit dur comme fer, comme dans La valse dans...

Lire la critique

il y a 9 ans

13 j'aime

8

Plaire, aimer et courir vite
seb2046
8

Jacques et le garçon formidable...

PLAIRE, AIMER ET COURIR VITE (17,2) (Christophe Honoré, FRA, 2018, 132min) : Cette superbe romance en plein été 93, conte la rencontre entre Arthur, jeune étudiant breton de 22 ans et Jacques, un...

Lire la critique

il y a 4 ans

36 j'aime

7

Brimstone
seb2046
8
Brimstone

Gardez-vous des faux prophètes...

BRIMSTONE (16,8) (Martin Koolhoven, HOL/FRA, 2017, 145min) : Ce western féroce diabolique nous entraîne au XIXème siècle dans l’Ouest américain pour nous narrer le destin de Liz, une jeune femme...

Lire la critique

il y a 5 ans

29 j'aime

4

Moi, Tonya
seb2046
7
Moi, Tonya

Wounds and cry...

MOI, TONYA (15,3) (Craig Gillespie, USA, 2018, 121min) : Étonnant Biopic narrant le destin tragique de Tonya Harding, patineuse artistique, célèbre pour être la première à avoir fait un triple axel...

Lire la critique

il y a 4 ans

27 j'aime

2