Bo Derek...all or nothing!

Avis sur Eddie the Eagle

Avatar dagrey
Critique publiée par le

Angleterre, années 80, Eddie Edwards, fils d'un platrier et d'une mère au foyer, rêve d'olympisme. Depuis ses jeunes années et en dépit de problèmes de santé et d'un physique "moins que moyen", le jeune Eddie finit par se fixer sur une discipline, le saut à ski. Prenant son courage à 2 mains, il part pour Garmisch Partenkirchen en Allemagne pour apprendre les rudiments de ce sport. Sur place, il fait de bonnes rencontres (Petra la tenancière de l'hôtel et Bronson Peary un ancien champion de saut à ski devenu Homme à tout faire dans la station avec un goût prononcé pour l'alcool ) et d'autres moins bonnes (équipe finlandaise de saut à ski). L'ex champion qui s'est brûlé les ailes va prendre en charge son entrainement. Eddie, très motivé, apprend vite...mais il n'est pas au bout de ses peines pour atteindre son Graal...

Produit par le talentueux réalisateur Matthew Vaughn, "Eddie the eagle" est un très bon film. A la fois biopic et feel good movie, le film véhicule énormément de choses positives; cela grâce à un scénario bien construit et à ses rebondissements. La promotion de l'olympisme et de ses valeurs ( L'essentiel est de participer -Pierre de Coubertin-) à travers le film fait vraiment plaisir à voir. On peut également saluer un très bon casting avec un très bon Taron Egerton ("Kingsman"), un excellent Hugh Jackman (qui dégage toujours énormément d'empathie et de charisme lorsqu'il se débarrasse des atours de Wolverine) et également Christopher Walken dans une apparition courte mais émouvante. A noter également dans le rôle du finlandais volant Mitti, l'acteur Edvin Endre, vu dans la série vikings.

La bande originale est d'excellente facture, avec notamment, Thin Lizzy (Cowboy song), Frankie Goes to Hollywood (two tribes) et Van Halen (Jump).

Ma note: 8/10

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 277 fois
4 apprécient

dagrey a ajouté ce film à 1 liste Eddie the Eagle

Autres actions de dagrey Eddie the Eagle