Aurait-on pu s’en passer ?

Avis sur El Camino : un film Breaking Bad

Avatar EdgarHugon_de_Viller
Critique publiée par le

Suite tardive mais tant attendu par les fans, EL CAMINO se présente néanmoins plus comme un épilogue de la série BREAKING BAD, qu’une vraie suite aux enjeux nouveaux.

Jessie est et reste en cavale tout le long du film, on est amené à revoir des flashs back pour égayer le propos du film c’est tout.
D’ailleurs ce propos quel est-il ? Déjà si vous n’avez pas vu BREAKING BAD ça ne sert à rien, vous seriez complètement paumé. Sinon on est face à une vraie psychanalyse du personnage de Jessi. En effet, si ce personnage passait la plupart du temps en second plan dans la série, on avait droit à un Jessi qui semblait toujours perdu, se prenant toujours tout dans la gueule et laissant la vie lui dérouler dessus. EL CAMINO nous éclaircit un peu plus sur ce personnage en nous expliquant la philosophie de vie de Jessi qui comprend qu’il aurait dû réfléchir à deux fois avant de se lancer dans cet empire de la drogue. Il le dit d’ailleurs dans un appel téléphonique à ses parents : « vous n’y êtes pour rien, tout est de ma faute ».
Mais la réalité c’est qu’il ne l’a jamais vraiment voulu cette aventure: la richesse il s’en passe largement, quant à la vie de gangster (jouissive pour Walter White) qu’il menait, il s’en serait volontier passé, être un hors la loi ne lui procure aucun plaisir. Cette idée elle est illustrée par ce qui est très certainement je pense la meilleure scène du film : le flash back avec Walter White. Dans cette scène tout d’abord on n’observe absolument aucune complicité entre les deux personnages : ils sont dans des chambres séparées, ne se disent pas bonjour et ne se parlent même quasiment pas. Mais le plus important dans cette scène c’est ce que dit Walter White à Jessi en parlant de leur aventure : « tu en as de la chance, j’aurais aimé ne pas avoir à attendre si longtemps pour vivre quelques chose d’aussi fou ». Sous-entendu, sa femme, ses enfants, son job, sa vie , tout cela n’est rien comparé à ce qu’il est en train de réaliser car il hait sa vie. Et là on voit Jessi complètement déboussolé qui hallucine et qui ne comprend pas ce que veut dire Walter car il n’a jamais voulu de cette vie lui ; il veut seulement passer du temps avec cet homme qu’il considère comme son ami. Tandis que ce dernier prétend s’intéresser à Jessi seulement dans l’optique de « faire la conversation ».
Sinon plastiquement le film est complètement maîtrisé et colle parfaitement avec l’ADN de la série avec toujours des plans qu’on retrouve dans BREAKING BAD comme la caméra à l’envers (quand Jessi cherche l’argent dans l’appartement).
Après y’a quelques petits détails un peu mal faits comme le début déjà : Jessi arrive tout apeuré et pas capable d’aligner deux mots chez ses potes, et il lui suffit d’une douche et d’un rasage pour être regonflé à bloc (on sentait qu’il y avait pas trop de temps à perdre quoi).

Donc au final, aurait-t’on pu s’en passer ? Oui évidemment c’est pas une « vraie fin » ou une fin alternative à la série qui remet toute l’histoire en question, c’est plus comme je l’ai dit précédemment un épilogue pour faire plaisir aux fans et apporter quelques détails sur les personnages ou clarifier certains points.
Après est-ce que le film aurait pu être mieux ? Je ne pense pas parceque ça reste tout de même vraiment sympa à mater, que c’est maîtrisé en tout point et qu’on s’emmerde pas une seule seconde. En plus c’est bien joué donc je dis pas non.
Un bon film pour Netflix par contre . A voir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 22 fois
Aucun vote pour le moment

EdgarHugon_de_Viller a ajouté ce film à 1 liste El Camino : un film Breaking Bad

Autres actions de EdgarHugon_de_Viller El Camino : un film Breaking Bad