👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Neuf ans après avoir retracé l’ascension et le règne débutant de la souveraine dans "Elizabeth", Kapur s’attache cette fois, sur fond de conflit avec l’Espagne catholique et d’intolérance religieuse, à la vie privée de la Reine Vierge à l’épreuve du pouvoir. Les interprètes sont souverains et la mise en scène, à la fois lêchée et sobre, emprunte avec un égal bonheur au registre théâtral et à l’art pictural.

Clin D'œil :
Elizabeth : l'âge d'or est la suite du film Elizabeth sorti en 1998, qui racontait l'ascension difficile de la jeune Elizabeth jusqu'au trône. Comme pour le premier film, de nombreux journaux et ligues ont accusé le film d'anti-catholicisme.

Elizabeth : L'Âge d'or
Shortlegg
4

Quand les protestants se mettent à faire des films gros budget.

J'ai beaucoup souris durant le film. Il est bien fait, en tout c'est bien réalisé, pas trop de bourde, un éclairage potable, bref quelque chose de plutôt académique de type "grand public". Néanmoins...

Lire la critique

il y a 12 ans

14 j'aime

3

Elizabeth : L'Âge d'or
drunkenfirefly
8

Critique de Elizabeth : L'Âge d'or par drunkenfirefly

Oui, ça vaut sûrement moins que 8, mais quand je vois Cate Blanchett avec en prime un halo de lumière divine autour d'elle, je m'agenouille et je pleure, éblouie.

Lire la critique

il y a 11 ans

10 j'aime

Elizabeth : L'Âge d'or
AurlienGlabas
7

Le perruquier devenu milliardaire

Le film avait bien démarré, mais au fil du temps, il perd de l'ampleur. C'est dommage, car rare sont les oeuvres qui démarrent aussi bien. Plongé dans l'Angleterre de la Renaissance, au bord du...

Lire la critique

il y a 9 ans

6 j'aime

Les Diaboliques
Blockhead
10

Critique de Les Diaboliques par Blockhead

Du roman de Boileau-Narcejac, Henri-Georges Clouzot tire un monument de noirceur et d'angoisse porté par les performances mémorables d'un trio infernal entouré, entre autres, d'un débutant dénommé...

Lire la critique

il y a 6 ans

7 j'aime

Il faut sauver le soldat Ryan
Blockhead
10

Critique de Il faut sauver le soldat Ryan par Blockhead

On tient certainement là un des films les plus mûrs de Steven Spielberg qui alterne avec brio scènes de combat et éléments de réflexion sur la guerre en général, et sur ce cas en particulier. Tom...

Lire la critique

il y a 12 mois

6 j'aime

Jim Morrison, derniers jours à Paris
Blockhead
7

Critique de Jim Morrison, derniers jours à Paris par Blockhead

Dans la nuit du 2 au 3 juillet 1971, le corps de Jim Morrison est retrouvé sans vie à Paris, dans la baignoire d'un appartement, par sa compagne américaine Pamela Courson. Ce décès aux circonstances...

Lire la critique

il y a 11 mois

5 j'aime