un sujet pertinent mais un montage brouillon et embrouillant

Avis sur Epicentro

Avatar oillin
Critique publiée par le

Le documentaire foisonne de sens et de labeur. On sent que Hubert Sauper encore une fois a creusé son sujet au plus profond : Cuba et les Etats-Unis ou comment le cinéma est devenu l’arme de colonisation des américains, et comment Cuba y a résisté, du moins en partie.

J’ai appris beaucoup de choses sur Cuba et découvert une facette qui est rarement présentée. Très intéressant. Mais le réalisateur part dans tous les sens. Je n’arrive pas à le suivre. Ça passe constamment du coq à l’âne. J’ai l’impression qu’il n’a pas su faire de choix et nous présente un film de 108 minutes, alors qu’il aurait bien fallu 300 minutes pour autant de sujets. Je ne suis pas emballé par le montage. Les enfants filmés apportent heureusement un dynamisme nécessaire car Hubert Sauper est ici assez soporifique.

Son troisième long métrage ne vaut pas son premier « Le cauchemar de Darwin »

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 17 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de oillin Epicentro