Avis sur

Épouses et Concubines par Ygor Parizel

Avatar Ygor Parizel
Critique publiée par le

Zhang Yimou réalise avec ce film, un troisième classique après Le Sorgho rouge et Ju Dou, des oeuvres sur l'aliénation de la femme. L'histoire de cette jeune femme devenant la quatrième épouse d'un riche propriétaire est faite de manipulations, de luttes d'influence et de cruauté. On découvre également ce que pouvait être la vie dans ce type de milieu dans les années 20 en Chine, le quotidien régit par un protocole strict, des coutumes ancestrales réduisant la femme à un simple objet de divertissement pour la libido d'un homme. La réalisation est faite de cadrages précis avec de la profondeur de champs, avec parfois des variations avec des choix d'angles plus libre, notamment lorsque le maître est dans l'image, il est dissimulé, on n'aperçoit que difficilement son visage. Gong Li est comme toujours formidable dans un rôle un peu différents que dans les précédents films, les autres actrices sont tout aussi convaincantes.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 258 fois
1 apprécie

Ygor Parizel a ajouté ce film à 9 listes Épouses et Concubines

Autres actions de Ygor Parizel Épouses et Concubines