Eragon VS Star Wars - A new Hope

Avis sur Eragon

Avatar Ezhaac
Critique publiée par le

Ceci est une fausse critique mais un vrai comparatif Eragon/Star Wars pour étayer l'audacieuse théorie selon laquelle "c'est la même soupe".

'Eragon', si on se décale un peu pour la première lettre, ça donne Dragon, et c'est une sacrée coïncidence parce que c'est aussi le thème du film. C'est sûrement comme ça qu'est venue l'idée du scénario, d'ailleurs. Oh, wait...

(Les citations entre ".." sont issues d'un résumé du film chopé je-sais-plus-où, qui vient compléter mes souvenirs parfois confus de l'intrigue)

///////////// SPOILER VIOLENT \\\\\\\\\\\\

ERAGON = "Eragon, c'est le nom d'un jeune fermier de 15 ans" qui n'a pas grand chose pour lui. Il est plutôt beau gosse mais avec son allure de minet et son charisme de démonte-pneu, on le prend difficilement au sérieux. Il est élevé par ses pseudo parents, sûrement son Oncle, parce que ses véritables parents sont.. morts ? Ou disparus, peu importe : Ça permettra de découvrir dans le troisième film que le bad dude qui vient de lui trancher le pénis est en fait son vrai père naturel réellement biologique par le sang.

STAR WARS > Luke est un jeune fermier de l'espace d'à peu prés le même age. Il est élevé par son oncle et sa tante dans une ferme de l'espace.

ERAGON = Comme il n'a pas pu se résoudre à exploiter sa gueule d'amour pour tailler quelques pipes et s'extraire de la misère crasseuse dans laquelle il débute sa folle destinée, "Eragon vit dans une forêt du royaume d'Alagaësia (sans respirer). Cette superbe contrée vit malheureusement sous la domination du cruel roi Galbatorix" (C'est un nom de méchant, ayez peur, un petit effort è_é)

STAR WARS > Il vit dans une lointaine galaxie très lointaine, sous la domination du cruel empereur Palpatine.

ERAGON = "Certains contes parlent bien d'un autre temps où régnaient la paix et la justice, mais cette époque semble définitivement révolue."

STAR WARS > Les légendes locales parlent d'une vieille république où régnaient la paix et la justice ..etc.

ERAGON = "C'est alors qu'un jour, Eragon trouve par hasard une superbe pierre bleue et lisse... Il la ramène chez lui, espérant l'échanger contre de la nourriture qui permettra à sa famille de survivre au long hiver."
Tu parles... ce petit salaud pense déjà à l'orgie de prostipathétiputes (Julio) Alagaësiaques qu'il va pouvoir se payer avec le pactole. Enfin, c'est ce que toute personne sensée ferait à sa place, en tous cas. Pas de bol, la pierre se transforme en dragon, parce que ce n'était pas une pierre mais un oeuf. Attention, 'faut suivre, y a des rebondissements.

STAR WARS > C'est alors qu'un jour, Luke achète des droïds d'occasion et décide de les formater, parce qu'ils font un peu chier ; il tombe alors sur un mystérieux message.

ERAGON = Quand il a un peu de temps libre, Eragon rêve d'une princesse qui lui envoie des messages chelous et éthérés. Je n'ai plus trop les détails en tête mais il me semble qu'elle galope dans des rideaux de soie sur fond de musique gayzou en secouant ses cheveux au ralenti, façon MutantX.
En fait, je suis peut-être en train de confondre avec Terremer qui tirait également sur la ficelle éculée de la princesse dans les rêves, mais peu importe, on sait tous comment finissent ces rêves érotiques prémonitoires.

STAR WARS > Luke découvre que le message émane de la princesse Leïa, une damoiselle en détresse qui a l'air plutôt bonne, malgré la piètre qualité de la bande et sa coiffure ridicule.

ERAGON = Eragon rencontre Brom, qui va rapidement devenir son mentor, un personnage incarné par qui n'est pourtant pas méchant, ce qui est profondément contre-nature. Non, inutile d'espérer, il ne trahira pas ses amis dans le feu de l'action, mourra héroïquement et ne fera preuve d'aucune ambivalence.

STAR WARS > Luke rencontre Obiwan, qui va rapidement devenir son mentor.

ERAGON = Bref, Brom est un ex-Dragonnier et apprend à Eragon que les légendes disent vrai et que le royaume était autrefois protégé par une caste de bourrins armés de dragons qui faisaient régner l'ordre contre les méchants. C'est Galbatorix qui a fait le grand ménage en éliminant tous les dragonniers, pour que personne ne puisse s'opposer à son règne de terreur.

STAR WARS > Obiwan est un ex-chevalier Jedi et apprend à Luke qu'effectivement, la galaxie était autrefois protégée par une caste de Jedi armés de Sabres Laser qui faisaient régner l'ordre contre le côté obscure. C'est Palpatine qui a fait le grand ménage en trucidant tous les Jedi qui se seraient opposés à lui.

ERAGON = Evidemment, seuls les Dragonniers peuvent chevaucher les [Dragons], puisqu'ils sont liés quand ramassés, et il faut avoir ça dans le sang. Par chance, Eragon est sûrement un fils de Dragonnier puisqu'il roxx du chevauchage (ok, les détails de cette affaire m'échappent, c'est sûrement le fils caché de Brom et Galbatorix, comme dans "Junior"). Il entame alors une relation zoophile platonique avec sa dragonne, qu'il trahit allègrement en rêve avec sa princesse oniromane.

STAR WARS > Evidemment, seuls les Jedi peuvent manier les Sabres Laser et c'est une question d'hérédité. Par chance, Luke a les gènes requis, sa mère avait dû coucher avec le mauvais Sith. Il n'entame toutefois aucune relation équivoque avec son sabre, même si l'instrument ressemble à s'y méprendre à un Godmichet cybernétique.

ERAGON = Brom lui apprend toutes sortes de choses sur le pilotage de dragons et sur un pouvoir mystique lui permettant de s'harmoniser à la nature, d'imposer sa volonté aux autres ..etc.

STAR WARS > Obiwan lui apprend également à manier le sabre laser ainsi que les bases d'un pouvoir mystique, la Force, qui relie toute chose et permet d'imposer sa volonté sur les autres. Ce ne sont pas ces droïds que nous recherchons.©

ERAGON = "Mais, le bras droit du Roi est sur ses traces et le jeune homme va devoir fuir pour accomplir son destin." Surtout que les hommes du méchant incinèrent sa maison et ses pseudo-parents. Fou de rage et de chagrin, Eragon décide de suivre le vieux Brom.

STAR WARS > Mais le bras droit de l'empereur est sur ses traces et Luke devra fuir sa maison incendiée et les dépouilles fumantes de ses pseudo-parents pour emboiter le pas à son kikoo-mentor. Notons qu'il est fou de rage et de chagrin, parce que c'est un garçon sensible.

ERAGON = Sur la route, les compères font un petit crochet pour délivrer la princesse Arya retenue captive dans le Donjon de haute sécurité du bras droit du méchant (il est tellement puissant que même ses bras possèdent des donjons), un type habillé tout en noir qui chevauche aussi un dragon bizarro (tout noir, parce qu'il est méchant). Pour dramatiser un peu la chose, Brom décide de se sacrifier dans l'opération.

STAR WARS > En chemin, les compagnons font un détour pour délivrer la princesse Leïa, prisonnière de l'Etoile de la mort, fief du bras droit du méchant, un type habillé tout en noir qui manie lui aussi un sabre laser (rouge, parce qu'il est méchant). Histoire de faire bonne figure, Obiwan se sacrifie bêtement et se transforme en fantome bleu qui parle.

ERAGON = Une fois la princesse libérée, elle les mène au camp de la résistance, une grosse armée d'anarchistes anti-conformistes qui s'en prend à l'empire de Galbatorix.

STAR WARS > Une fois libre, la princesse les emmène au camp de la Rébellion, une armée d'anarchistes anti-empire qui veut renverser Palpatine.

ERAGON = Leur camp se fait attaquer, Eragon enfourche sensuellement sa Dragonne et se paye le bras droit tout en noir. GG, la résistance a gagné. \o/ (j'ai sensiblement écourté la seconde partie dont je garde un souvenir assez flou, désolé pour les bourdes, je ne le reverrai pas pour vos beaux yeux :p)

STAR WARS > Ils lancent une attaque contre l'empire dont résulte une grosse bataille au cours de laquelle Luke ventile le second de l'Empereur. Woot, la rébellion a gagné.

- - -

A part ça, le film est médiocre sans être vraiment honteux. Les FX sont correctes mais le design général des personnages et des décors fait parfois mal aux yeux (ils ont loupé le dragon, notamment). Certaines scènes sont gentiment épiques, à l'image de la bataille finale mais on a quand même l'impression d'avoir vu tout ça plein de fois. Les personnages manquent singulièrement d'épaisseur et sont joués avec trop peu de conviction pour qu'on puisse s'y attacher ou se préoccuper de leur sort. On se demande un peu comment Malkovich a pu se fourrer dans cette galère (même s'il y fait le service minimum)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3587 fois
90 apprécient · 4 n'apprécient pas

Ezhaac a ajouté ce film à 1 liste Eragon

Autres actions de Ezhaac Eragon