👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

A l'origine une suite d'histoires illustrées pour les enfants, Ernest et Célestine passe sur le grand écran. Et voilà une transition réussie.

Il faut le dire tout de suite : ce dessin animé est bel et bien un film pour enfants. Mais il dispose de bandes graphique et sonore tellement riches et variées qu'un adulte prêt à laisser de côté son avis critique tombera sous le charme.

Parlons déjà de l'image. Celestine est une petite souris qui ne rêve que de dessiner, au grand dam de ses ainés. On retrouve ce côté "manuel" dans la pate graphique du film, où les couleurs dansent et les traits apparaissent et disparaissent. On tombe parfois dans un aspect poétique, où les traits sont accompagnés par la musique d'Ernest.

Ah, parlons-en de la musique. J'ignorais avant d'aller voir ce film que Yann Tiersen était de la partie, ce fut une belle surprise de voir son nom apparaitre au générique de début. Mais si, Yann Tiersen, ce musicien touche-à-tout auteur de la BO d'Amélie Poulain. Voilà, vous y êtes ? Personnellement, je suis un fan du bonhomme pour la diversité et la qualité de ses oeuvres.
On retrouve vraiment sa touche dans le film : beaucoup d'accordéon et de violon, les deux instruments de prédilection d'Ernest.

Un petit mot à présent, à propos de l'histoire. Bon, c'est un film pour enfant : Ernest est un artiste désoeuvré et rejeté. Son unique préoccupation est de manger. Celestine est une petite souris qui va l'aide à se rassasier, et va copiner avec ce gros bonhomme. Mais les souris ne sont pas bien vues chez les ours, et vis-versa...
Ca ne casse pas 3 pattes à un rongeur, mais heureusement, ce film est drôle.
L'humour est simple mais pourtant efficace, et il ne tombe pas dans la facilité. Le comique de répétition et les gags visuels fonctionnent toujours.

Bref, vous l'aurez compris : l'image, la musique et l'histoire font un tout dans ce dessin animé, là où dans beaucoup d'autres productions actuelles le tout est superposé avec plus ou moins de réussite.
C'est ce qui fait sa qualité. Et c'est ce qui rend un film pour enfant un moment de détente pour adulte.
versgui
9
Écrit par

il y a 9 ans

4 j'aime

Ernest et Célestine
socrate
9

A dévorer à pleines dents !

Pour tout dire, je ne savais rien de ce film avant d’aller le voir, je craignais une histoire un peu gnangnan pour bambin à peine sorti du babillage. Bref, j’y allais surtout pour accompagner la...

Lire la critique

il y a 9 ans

126 j'aime

21

Ernest et Célestine
Jambalaya
8

Un roman d'amitié.

Plus le temps passe et plus l'avenir de l'animation à la française semble se présenter sous les meilleurs auspices. Ernest & Célestine vient confirmer cette tendance, en soulignant ce savoir-faire...

Lire la critique

il y a 9 ans

53 j'aime

9

Ernest et Célestine
Alexandre_Bainé
10

... C'est mignon

C'est bien connu l'amour à deux, c'est bien. L'amour à trois, c'est mieux. Et comment ne pas être plus comblé avec ce plan à trois sorti tout droit de la tête de Stéphane Aubier, Vincent Patar et...

Lire la critique

il y a 7 ans

51 j'aime

42

Ernest et Célestine
versgui
9

Un bol d'air frais

A l'origine une suite d'histoires illustrées pour les enfants, Ernest et Célestine passe sur le grand écran. Et voilà une transition réussie. Il faut le dire tout de suite : ce dessin animé est bel...

Lire la critique

il y a 9 ans

4 j'aime

CSS avancées: Vers HTML5 et CSS3
versgui
8

Pour ceux qui pensent tout connaitre de CSS !

Avant l'achat de ce livre, je pensais connaitre la majorité des choses à savoir concernant CSS, y compris CSS3. Mais c'était avant. Durant sa lecture, je découvre pourquoi la propriété "float",...

Lire la critique

il y a 11 ans

3 j'aime

Killer Joe
versgui
8
Killer Joe

"You'll kill my mummy?"

Ce film est un véritable condensé de tous les genres cinématographiques. D'ailleurs, je pense qu'il est difficile de le classer dans un de ces genres, tant il est bourré d'humour (noir), d'horreur,...

Lire la critique

il y a 9 ans

1 j'aime