Ma critique du film "L'Armée des ténèbres"

Avis sur Evil Dead 3 : L'Armée des ténèbres

Avatar VHS_Guy
Critique publiée par le

Laissez moi revisiter le dernier épisode de la trilogie Evil Dead ainsi que le premier que j’ai vu dans ma jeunesse. Je veux bien sûr parler de "L'Armée des ténèbres" du réalisateur Sam Raimi.

Le film commence là où "L'Opéra de la terreur 2" s’est terminé. Après avoir créé un trou dans l’espace-temps, Ashley “Ash” Williams se retrouve dans les années 1300 et se fait arrêter par le seigneur Arthur. Le sorcier du château étant persuadé qu’Ash est l’élu venu des cieux, décide d’aider se dernier à s’évader du puits où réside des créatures démoniaques. Ash veut à tout pris retourner à son époque et le seul moyen est d’aller chercher le Nécronomicon, le livre des morts. Mais sa quête réveillera les forces du mal. À l’aide de sa tronçonneuse et de sa vieille Oldsmobile Delta 88 1973, Ash devra mener les chevaliers d’Arthur à se battre contre l’armée des ténèbres.

Pour ma part, "L'Armée des ténèbres" signifie avant tout « nostalgie » plutôt que qualité. En effet, ce film a bercé mon enfance dans la comédie et l’horreur sans que je sache qu’il faisait partie d’une trilogie. Plusieurs années plus tard, et l’ajout des deux précédents films dans ma culture générale, je dois me rendre à l’évidence que l’un de mes films favoris de ma jeunesse, n’est pas aussi bon que je le pensais.

Mais ne soyons pas autant dramatique, "L'Armée des ténèbres" n’est pas un mauvais film. Là où "L'Opéra de la terreur 2" avait trouvé le parfait équilibre des genres, "L'Armée des ténèbres" se concentre davantage sur la comédie que sur l’horreur. Ce n’est pas une si mauvaise nouvelle en soi puisque Bruce Campbell se retrouve dans son élément. Encore une fois, il mène complètement le film à lui seul par son talent d’acteur. Il continue à faire ses mimiques habituelles. Par contre, je trouve qu’il en fait un petit peu trop mais la situation l’exige. Dans cette épisode, Bruce Campbell se surpasse en jouant deux rôles, le gentil Ash et le méchant Ash. Les scènes entre ces deux personnages sont de véritables moment classique, que ce soit lors des confrontations corps à corps ou à l’épée.

"L'Armée des ténèbres", c’est également sortir des sentiers battu. On quitte le XXe siècle pour se retrouver dans le moyen âge. L’ambiance huis-clos instaurer dans les deux premiers films n’occupe qu’une dizaine de minutes dans ce chapitre. Sam Raimi réalise un film plus conventionnelle ce qui peut déranger certains adeptes des deux films précédents. Par contre, avec tout ces changements, il est intéressant de constater que le Nécronomicon est au centre de l’histoire puisqu’il devient l’objet de quête autant pour Ash que pour les forces du mal. Cette quête mène à l’un des moments fort du film, je parle évidemment de du combat avec l’armée des ténèbres. Cette scène mythique ne fait pas sans rappeler le combat de squelettes dans le film “Jason et les argonautes”. En effet le procédé est le même et le résultat est hilarant. Explosion, démembrement et fou-rire sont aux rendez-vous.
Le film contient quand même quelques défauts. Certains effets visuels utilisés ont assez mal vieillis et ont remarques fortement que la plupart de ceux-ci sont des intégrations devant des écrans lorsque nous devons voir plus d’un Bruce Campbell dans le même plan. Certains vont dires que ce ne sont que des détails, mais ces simples petits détails me font décrocher à chaque fois que je les remarques.

Ce troisième Evil Dead est une suite inférieur à ces précédents. L’histoire est certes différentes mais je ne vois pas comment il en aurait pu être autrement. Malgré cela, ça reste un film extrêmement divertissant avec beaucoup d’humour. Enfin c’est normal, cela reste quand même un film de Sam Raimi !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 156 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

VHS_Guy a ajouté ce film à 5 listes Evil Dead 3 : L'Armée des ténèbres

Autres actions de VHS_Guy Evil Dead 3 : L'Armée des ténèbres