Hollywood killed the actioner star

Avis sur Expendables : Unité spéciale

Avatar Plug_In_Papa
Critique publiée par le (modifiée le )

The Expendables n'est pas le grand film d'action dont on rêvait, premier fautif : Stallone. Il ne sait pas tenir une Caméra et nous le prouve une fois encore, le pire étant que lorsqu'il est inspiré pour certains plans ils sont gâchés par un montage hystérique. Il a appris a mieux gérer l'espace que dans Rambo 4 (souvenez-vous la scène finale où on ne sait pas qui est où) mais derrière le montage hache tout ça à force de couper toutes les 3 secondes. La lisibilité de certaines scènes fait mal au coeur, non pas que ça soit aussi insupportable que chez Michael Bay ( il n'y a pas les filtres de couleur dégueulasses, ça aide), mais quand on a Jet Li dans son film et que les chorégraphies sont chouettes (car elles sont chouettes, notamment lors d'un numéro en duo avec Statham ) la moindre des choses c'est de les filmer correctement. Hors ce n'est pas le cas et c'est bien dommage.
Le pire étant les scène de la reconnaissance de l'île avec un dialogue à 3 dans une voiture montée n'importe comment avec un changement de plan à chaque phrase et des échelles de plans complètement foirées qui s'enchaînent sans le moindre soucis esthétique ni la moindre logique. Par la suite on est gratifié d'une poursuite motorisée dans des ruelles simplement incompréhensible.

Fautif aussi parce qu'il est au Scénario et qu'on ne peut s'empêcher de trouver certains personnages injustement sous-exploités. Je parle évidemment de Dolph Lundgren/Gunnar qui est le meilleur personnage du film mais qui est exploité trop timidement, surtout que Lundgren impose immédiatement son charisme à l'image.
Les dialogues sont super poussifs, si certains font mouche il y a des blagues qui tombent complètement à plat notamment l'histoire de l'oreille amener avec une lourdeur incroyable pour une chute simplement pas drôle. Faut dire aussi que Randy Couture joue super mal, évidemment on n'est pas ici face à l'amicale de l'actor's studio mais tout de même, il est vraiment très nul.
Il y a aussi cette relation platonique un peu niaise qu'on avait déjà dans Rocky 6 et Rambo 4 qui fait son retour et qui fait vraiment prétexte bidon mais bon, admettons.

Ensuite quand on est produit par Nu Image on a une prod... de merde. CGI dégueulasse à l'appui, certains effets gore sont pitoyables tout comme certaines incrustations. On a même le droit à un plan large sur la ville en caméra vidéo toute naze, ça fait super tache.
Le film est clairement limité par son budget et ça se ressent.

Ceci dit le film se laisse suivre, contrairement à d'autre je n'ai pas vu le temps passé, le rythme est plutôt bien géré même si on sent certains raccourcis dans la narration (le retour sur l'île, WTF ?). Certaines scènes sont vraiment bien fun comme la fameuse rencontre au sommet Stallone/Willis/Schwarzenegger, blindées de private joke, le passage de l'avion sur le quai ou toute la fin qui est un déferlement de violence régressif comme on en voit plus avec des mises à mort pour le moins sympathiques et des idées complètement débiles (celle qui implique l'hélico avec Crews et Stallone ) mais qui, prise dans le feu de l'action, s'intègrent bien dans ce film, finalement on se marre bien.
Puis bon un film dont le premier et le dernier plan nous montrent des mecs cools à moto (normal qu'ils soient à moto, vu qu'ils sont cools) forcément ça peut pas être totalement mauvais.

A noter l'utilisation du AA 12 (le fameux shotgun/moissonneuse chargée de projectiles à ailette) simplement jouissive. Lorsque Crews l'utilise dans les dédales du sous-sol c'est assez impressionnant : le déluge de fureur, de bruit et de sang qui déferle à ce moment là laisse entrevoir tout ce qu'on a espéré à propos de ce film.

The Expendables est un film respectueux de son matériau, comme souvent avec Stallone à la réalisation ça transpire la bonne volonté et l'amour de son sujet mais une fois encore ça reste limité en terme de mise en scène pure, handicap certain pour un film comme celui-là. Le film n'a pas l'ampleur qu'il mériterait, sans doute est ce là un premier essai pour vérifier la viabilité de la chose mais en l'état on ne peut que trouver cela dommage.
Ce que The Expendables prouve c'est que le film d'action d'aujourd'hui manque de couilles (ici il y en a et avec pleins de poils), manque d'acteurs emblématiques (ici il n'y a que ça) et manque de réalisateurs digne de ce nom (ici c'est exactement ce qui fait défaut).
Reste un film d'action très bourrin, violent et qui multiplie les clins d'oeil sans chercher à s'en féliciter lourdement rendant la chose sympathique.
Sympathique, voilà ce qu'est The Expendables, ça aurait pu... ça aurait dû être grandiose mais non, peut être pour la suite ?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1572 fois
84 apprécient · 7 n'apprécient pas

Plug_In_Papa a ajouté ce film à 1 liste Expendables : Unité spéciale

  • Films
    Cover Plaisir coupable

    Plaisir coupable

    Ces films pas vraiment très bons, voir carrément mauvais, mais qu'on ne peut pas s'empêcher d'aimer. Ils ont ce "petit quelque...

Autres actions de Plug_In_Papa Expendables : Unité spéciale