Put it in a nutshell.

Avis sur Fantascope : Tylostoma

Avatar Dolly Wood
Critique publiée par le

Incroyable de constater que personne ne s'est encore risqué à laisser un avis sur Fantascope: Tylostoma. Incroyable mais pas tant que ça.
Parce qu'après l'avoir vu, on a autant envie de le garder pour soi, comme un secret un peu intime, que de le hurler au monde et de laisser se propager la tâche d'encre.
Tout et son contraire donc. Ça résume bien les 32 minutes dans lesquelles Yoshitaka Amano nous emmène.

Inutile de s'éterniser en analyse pompeuse qui ne ferait que ternir le message si fort de ce court-métrage, mon but ici est juste que vous ne vous arrêtiez pas sur cette page en vous disant "Tiens, c'est quoi?" mollement, mais plutôt "Je veux voir ça.".

Ici, l'amour et la mort se confondent, se muant tour à tour en malédiction, en refuge, en fuite, en renaissance... Mais jamais en fin, tempérant ainsi les Abysses du Fantascope.
Les images sont peu animées, mais ne sont pour autant pas figées, grâce aux coups de pinceaux, à la dilution, au contraste, magnifiant ainsi la patte si caractéristique d'Amano.

N'attendez pas d'être prêt pour le regarder, vous l'êtes déjà et vous ne le serez jamais vraiment.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 384 fois
2 apprécient

Dolly Wood a ajouté ce court-métrage à 1 liste Fantascope : Tylostoma

  • Films
    Cover Les films du Screening Skull.

    Les films du Screening Skull.

    Vous retrouverez ici tous les films dont sont issus les screens que vous pouvez voir dans Screening Skull, le blind test cinema...

Autres actions de Dolly Wood Fantascope : Tylostoma