Affiche Fast & Furious : Tokyo Drift

Critiques de Fast & Furious : Tokyo Drift

Film de (2006)

Les bruleurs de gommes

C'est clairement le moins réussi des Fast and Furious. Il a réussi à dépasser la qualité du second opus mais pas dans le bon sens ... et ce n'était pas chose aisée. Malgré le clin d'oeil de Vin Diesel sur la fin, les acteurs ne sont pas au niveau de la franchise et le déplacement de l'action au Japon n'est pas une réussite. Un film moyen sauvé par le rythme du film mais pas suffisament pour... Lire la critique de Fast & Furious : Tokyo Drift

Avatar TheMadMax25
5
TheMadMax25 ·

Encore plus rapides et encore plus dangereux (puis ce coup-ci ça drifte et c'est cool)

Oubliez donc Paul Walker, les muscle cars à tire-larigot, le rap ricain et le soleil de la Floride et faites place à Lucas Black (bon j'avoue que là on régresse), aux grosses Mitsubishi à spoiler, au hip-hop alternatif nippon et aux rues animées de la capitale japonaise. Car souvent décrié comme étant le vilain petit canard de la franchise, "Fast & Furious: Tokyo Drift" emprunte... Lire la critique de Fast & Furious : Tokyo Drift

Avatar Smokin69
5
Smokin69 ·

Rapides et Furieux : Dérapages à Tokyo

Continuant sur la vague de succès qu'ont rencontré les deux premiers opus, les producteurs de la célèbre saga arrivent à pondre un nouvel épisode (bien différent) de Fast & Furious. En premier lieu, toujours pas de Vin Diesel et exit Paul Walker, le casting se renouvelle au même titre que l'univers. C'est donc le très peu convaincant Lucas Black, remarqué dans... Lire l'avis à propos de Fast & Furious : Tokyo Drift

Avatar MalevolentReviews
2
MalevolentReviews ·

Paumé au Japon

Sean (Lucas Black) est un risque-tout qui doit fuir les Etats-Unis après que sa dernière course de voiture se soit mal terminée. Interdit d'approcher une voiture de sport, il se retrouve chez son père dans un pays dont il ne parle pas la langue, dont les gens sont profondément xénophobes, au milieu de gangs de rue tokyoïtes, et où, pour s'en sortir, il va découvrir de nouvelles courses de... Lire l'avis à propos de Fast & Furious : Tokyo Drift

Avatar Raphaële Martinat
3
Raphaële Martinat ·

Chronique de Fast & Furious : Tokyo Drift (2006)

réalisateur : Justin Lin genre : action acteurs : Lucas Black, Sung Kang, Brian Tee, Bow Wow Synospis Sean Boswell est obligé d’aller chez son père au Japon afin d’étudier pour éviter les ennuis suite à une énième course de voitures ayant mal tournée et causée un certains nombres de dégâts. Arrivé là bas, il découvre l’univers du tunning japonais dont... Lire l'avis à propos de Fast & Furious : Tokyo Drift

Avatar Gabriel Lieurain
2
Gabriel Lieurain ·

Shōnen no Drift

Tandis que les deux premiers films Fast & Furious m'avaient laissé un goût de pas assez, Tokyo Drift déboule et rebat les cartes de la franchise. Pour le mieux. Exit Paul Walker, on part au Japon mais on garde l'ambiance bien beauf autothuné où on "gagne une meuf" à la fin de la course. Yes les bonnes ambiances, celles qui sentent le pneu cramé et le chrome tout juste déposé.... Lire la critique de Fast & Furious : Tokyo Drift

Avatar VLC
5
VLC ·

Youpi, troulala, vroum vroum.

Dans la vie, on fait de sacrées erreurs. Certaines auront une échelle d'influence plus importante que d'autres, et on a tendance à en minimiser d'autres. Parce que choisir consciemment, sous couvert de vouloir enfin expliquer pourquoi c'est nul, de regarder l'intégralité de la saga Fast and Furious d'une traite, c'est exposer sa santé mentale à des conséquences inévitables. Pendant deux... Lire l'avis à propos de Fast & Furious : Tokyo Drift

2
Avatar ThierryDepinsun
1
ThierryDepinsun ·

Critique de Fast & Furious : Tokyo Drift par Ygor Parizel

Si je comprend bien ce Tokyo drift est un peu l'"enfant bâtard" de la saga Fast & Furious. Et cela, en partie à cause de l'absence des persos/acteurs d'origine (enfin presque !) mais aussi d'une (pseudo-) intrigue policière voir d'un singulier manque d'action. Les seules nouveautés se situent dans le déplacement à Tokyo de l'action ainsi que d'une spécificité le "drift". C'est dommage car... Lire l'avis à propos de Fast & Furious : Tokyo Drift

Avatar Ygor Parizel
3
Ygor Parizel ·

Critique de Fast & Furious : Tokyo Drift par Blockhead

La franchise a beau s'expatrier au Japon, elle n'a rien de neuf à offrir : bad boys, grosses cylindrées et belles pépés. Quant à l'alibi policier des deux premiers volets, il n'a pas fait le voyage. Bref, seuls les fondus de tuning en prendront plein les mirettes avec ce motor-show ras le bitume qui tient davantage du clip tape-à-l'œil et du jeu vidéo que du cinéma. De rutilantes mécaniques... Lire la critique de Fast & Furious : Tokyo Drift

Avatar Blockhead
3
Blockhead ·

Ma critique de "Rapides et Dangereux: Tokyo Drift"

Meilleur que les 2 premiers, Tokyo Drift est le premier "Rapides et Dangereux" qui a su me satisfaire. Des nouveaux acteurs, une nouvelle ville, une nouvelle sorte de course "le Drift", tout ça m'enchante beaucoup. Le scénario est beaucoup plus travaillé que les deux premiers. Les scènes de course sont moins à chier. La réalisation est de loin meilleur. Justin Lin sait manier la caméra comme... Lire la critique de Fast & Furious : Tokyo Drift

Avatar VHS_Guy
7
VHS_Guy ·