Keiichi Tsuchiya = Dieu

Avis sur Fast & Furious : Tokyo Drift

Avatar Raoh
Critique publiée par le

Je n'ai vu aucun Fast & Furious, enfin si, un peu le premier, mais c'était vraiment trop beauf pour moi. Ça reste supportable dans les jeux vidéos de type Need For Speed Underground, mais dans un film aie.

Mais là, ça se passe à Tokyo, ya du drift et du touge (discipline mécanique que j'adore), donc je me suis laissé tenté "pour voir".
Bah si on retire le mauvais scénario, le héro le plus bœuf que j'ai pu voir, l'ambiance bling bling avec que des bombasses à petits culs partout, ça reste une putain de claque niveau courses.

Les drifts sont filmés à la perfection avec un sens de l'esthétisme remarquable, et la ville de Tokyo est tout simplement magnifique et bien mise en valeur.
Vous rajoutez une courte apparition qui fait sourire de Keiichi Tsuchiya, le Drift King du Japon, et cela en fait un film sympa à voir pour rigoler entre les courses, et pour baver pendant ces dernières.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 871 fois
7 apprécient · 1 n'apprécie pas

Raoh a ajouté ce film à 1 liste Fast & Furious : Tokyo Drift

Autres actions de Raoh Fast & Furious : Tokyo Drift