Maîtrise total de l'espace et du temps

Avis sur Few Words

Avatar eldjiin
Critique publiée par le

Aucuns rideurs, toutes disciplines confondues, ne vous fera plus rêver que lui.
Je l'ai découvert alors que je tapais ma saison sur Verbier, domaine mondialement connue pour le Free Ride, c'est d'ailleurs là bas que se déroule la final des championnat du monde de Free Ride, sur le Bec des Rosses.
On pourra d'ailleurs croiser Candide Thovex Assit à l'Off Shore, en toute humilité, alors qu'il est celui qui a réinventer le ski, est a su s'imposer, sans prétention aucune, ni aucunes préoccupations de victoire, dans tous les domaines, free style, pipe, et au final, il a fini par dressé la montagne.
Il pli l'espace et le temps à sa propre volonté, se meut avec aisance et maîtrise total de chacun de ces mouvements.
Ce qui est, tout à son honneur dans ce film, remarquable, c'est l'humilité qui semble se dégagé de ce skieur hors norme, humilité confirmé lors de son avant première au ciné de la station.
On sent juste que c'est sa passion, sa drogue, sa vie, et il est en absolue harmonie avec lui même et l'environnement qui l'entoure, le respectant au plus haut point, car je pense que comme tout homme qui fait du Free Ride, il a conscience que si il ne respecte guère la nature ou déconne avec la montagne, elle le bouffera d'une seule coulée de neige.
Contrairement à ces gros connard de snowboardeur que l'on voit dans cette vidéo tape à l'oeil au budget d'un million de dollars financé par qui ???
Red Bull bien sûre !
Art of fly, où 4 espèces de débile atrophié du cerveau, brûlent la moitié d'une forêt, jouent à faire péter des bonbonnes de gaz avec d'énorme attributs phallique à lunette, éjaculant précocement leurs douilles de 14 mm, tout ça parce que.... c'est drôle.
Ce qui m'a vraiment touché dans ce film, que j'ai du voire et re voire je ne sais combien de fois, gardant toujours ces yeux de rêveurs à chaque visionnages, c'est l'homme en lui même, au delà de ce qu'il est capable de faire, son profond respect et son humilité vous donnent envie de connaître l'homme.
Je n'aurais qu'une seule chose que je n'ai pas eu le courage de lui dire lorsqu'il était pas loin de moi, de peur de l'ennuyer :
Merci pour ce film qui fait rêver.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 579 fois
4 apprécient

Autres actions de eldjiin Few Words