Avis sur

Final Fantasy VII : Advent Children par l'homme grenouille

Avatar l'homme grenouille
Critique publiée par le

D’un côté, je peux comprendre ce qu’on y trouve dans ce film, parce qu’après tout, cet « Advent Children » a fait ce qu’on lui a demandé : du fan-service pour les adorateurs des jeux « Final Fantasy ». C’est de la débauche visuelle en veux-tu en voilà sans limite et dans tous les sens. Ça pète, ça vole, c’est cool... Donc ça peut paraître sévère de mettre zéro, mais bon, puisque chacun note selon son ressenti, je suis bien obligé d’être honnête. Pour moi, la simple débauche visuelle ne suffit pas : un film doit quand même avoir une progression, un rythme et une intrigue... Or, on sent que tout ça n’a fait l’objet d’aucun soin dans ce film. Chaque personnage n’est qu’une posture sans fond, ce qui entraine donc derrière des dialogues vains qui empilent les clichés consternants. Pout ce qui est de l’intrigue, elle aussi se limite à brasser les stéréotypes les plus basiques : le loup solitaire bad-ass, le héros qui doit affronter son passé, le méchant qui ne cherche qu’à se venger... et on mélange tout ça sans souci de cohérence. Et franchement, on pourrait aussi dire ça des scènes d’action, des décors, ou bien même tout simplement des character designs. On prend tout, on mélange tout, on s’en fout si ça fait des scènes interminables, si on a au minimum huit couleurs différentes de cheveux par plan, ou si une convention posée à un moment est en contradiction totale avec celle fixée dix minutes plus tôt. En fait, si j’avais à résumer cet Advent Children, pour moi c’est juste du visuel, mais sans sens ni raison particulière. C’est comme un simple défilé de belles images, et encore faut-il avoir une notion du bon goût bien « adaptée » à l’univers. Désolé, mais pour moi ce film est juste une purge..

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 127 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de l'homme grenouille Final Fantasy VII : Advent Children