épilogue et démonstration

Avis sur Final Fantasy VII : Advent Children

Avatar Elkala
Critique publiée par le

Il est très dur de parler de Final Fantasy 7 Advent Children sans spoiler le jeu original. L'histoire se déroule après le jeu, alors que tout le monde oeuvre à la reconstruction de la planète après l'attaque de Jénovah sur celle-ci.

Cependant, un mal perdure et rend malade tous les enfants de la planète, ainsi que Cloud. Ce mal est présent dans la rivière de la vie, qui comme son nom l'indique est source de toute vie sur la planète, mais a été contaminée par Jénovah, via le corps de Séphiroth.

Le film débute alors que Cloud rend hommage à Zack (ceux qui auront joué à Crisis Core sauront pourquoi à cet endroit précis) et se fait attaquer par trois personnages ayant une ressemblance troublante avec Séphiroth. réussissant à s'échapper, il n'arrive pourtant pas à se confier à Tifa (normalement sa petite amie, mais ça on le saura vraiment jamais). Cloud et Tifa dirigent un orphelinat, et l'un des enfants, Denzel, va participer à une réunion des trois énergumènes ayant attaqué Cloud. Ceux-là veulent en fait le sacrifice des enfants pour ressusciter Jénovah. Cloud les sauve tant bien que mal mais se retrouve blessé.

La suite est toute une série de séquences mal liées en fait, car il est dur de retranscrire en film le scénario possible d'un jeu, sans pour autant les phases de recherche et de combats. Les combats présentés d'ailleurs sont de très bonne qualité en terme de chorégraphie bien que le combat final fasse un peu fouillis.

Là où le film impressionne, c'est en terme de qualité de réalisation technique. FF 7 AV était vraiment au-dessus de la concurrence dans ce domaine au moment de sa sortie, et même aujourd'hui, il reste une référence en la matière.

Cependant, ce film est surtout à réserver aux fans de la série, car l'histoire ne présente aucun intérêt si on a pas fait le jeu.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 217 fois
1 apprécie

Autres actions de Elkala Final Fantasy VII : Advent Children