" Les honnêtes gens ça n'existe pas, c'est du bidon ! "

Avis sur Fric-frac

Avatar Al_
Critique publiée par le

Marcel (Fernandel), un brave employé de bijouterie est embobiné par deux truands, la troublante fille de joie Loulou (Arletty) et l'arnaqueur nonchalant Jo (Michel Simon) qui lorgnent sur le coffre de son patron.

Un postulat de départ assez simple pour ce qui est à l'origine une pièce de théâtre. Alors disons-le tout de suite les situations ne sont pas du tout crédibles, la description du monde de la pègre devait déjà faire sourire à l'époque et la naïveté du héros est digne d'un album de Martine. Mais c'est justement ce ton gentillet qui fait le charme du film. Un délicat mélange d'humour et de tendresse avec des dialogues savoureux servis par un trio de monstres sacrés.

Arletty tout en gouaille parisienne a un accent incomparable, Fernandel est merveilleusement candide en rond-de-cuir qui se frotte aux bas-fonds et Michel Simon en truand fainéant laisse exprimer son talent sans forcer. Difficile de croire que les deux acteurs se soient détestés sur le tournage tant le film respire la bonne humeur et qu'aucun des comédiens ne tire la couverture à lui. On retrouve dans ce film la patte de Claude Autant-Lara, coréalisateur, dans sa description des couches populaires, mais là où dans "La traversée de Paris", l'humour vache et un certain cynisme étaient de mise, on est ici dans une tonalité beaucoup plus joyeuse mais tout aussi drôle.

Le scénario est riche en péripéties et on ressent finalement assez peu l'origine théâtrale du film qui repose beaucoup sur ses personnages et sur le décalage de leurs univers. De l'argot en veux-tu en voilà, des combines, des arrières salles de cafés, des serments d'ivrognes, des déclarations d'amour, des balades en tandem, des rafles, un cambriolage... On rit et on ne s'ennuie pas dans Fric-Frac.

Pour la route, une petite séquence de dialogues tirés d'une scène où Marcel a invité Loulou au restaurant, mais elle vient accompagnée de Jo :

Marcel : « J'eusse préféré que vous vinssiez seule »
Loulou : « Quoi ??? »
Marcel : « J'aurais préféré que vous veniez seule »
Loulou : « Là, j'ai pigé... Redites-le comme la première fois, pour voir : c'est marrant ! »
Marcel : « J'eusse préféré que vous vinssiez seule »
Loulou : « Haha, t'entends ça, Jo ? »
Marcel : « Mais c'est français ! »
Loulou : « À qui vous voulez faire avaler ça ? Vous nous prenez pour des caves ? »

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 731 fois
10 apprécient

Al_ a ajouté ce film à 1 liste Fric-frac

  • Films
    Cover Top 100

    Top 100

    Classement finalement assez variable selon l'humeur et les revisionnages.

Autres actions de Al_ Fric-frac