👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Je ne veux pas commencer à parler de respect envers les personnes handicapées mentales, je ne veux pas raconter à quel point le film ouvre les yeux du spectateur sur tout ce qu'elles ont à lui apprendre en termes de sincérité, de simplicité et d'honnêteté, je ne veux pas insister sur la façon extraordinaire avec laquelle Louise Archambault met en scène une protagoniste incroyablement touchante dans sa générosité absolue, sa volonté de liberté inassouvissable et son humanité sentimentale qu'on a tendance à toujours, toujours oublier. Je ne veux pas parler de tout ça parce que moi, comme beaucoup de chroniqueurs dont j'ai pu lire les critiques (Le Monde...), je risque alors de tomber dans les bons sentiments, la consensualité, la démagogie. Et ce ne serait pas rendre justice au travail exemplaire de la réalisatrice sur le sujet. Alors, la meilleure façon d'aborder la chose est de vous conseiller d'aller voir le film pour juger par vous-même de la tendresse avec laquelle on aime immédiatement Gabrielle.
Assurément
7
Écrit par

il y a 8 ans

4 j'aime

Gabrielle
CamilleDlc
5
Gabrielle

La douce amère

Arrivée dans la salle par hasard, je fus d'abord agréablement surprise par le propos atypique et original. Gabrielle et Martin, deux handicapés mentaux s'aiment, mais cette liberté ne leur ai pas...

Lire la critique

il y a 8 ans

5 j'aime

Gabrielle
Assurément
7
Gabrielle

Critique de Gabrielle par Assurément

Je ne veux pas commencer à parler de respect envers les personnes handicapées mentales, je ne veux pas raconter à quel point le film ouvre les yeux du spectateur sur tout ce qu'elles ont à lui...

Lire la critique

il y a 8 ans

4 j'aime

Gabrielle
Fritz_Langueur
9
Gabrielle

Enchanteur

On se souvient toujours des jolies choses et il est fort à parier que ce «petit film » intimiste restera gravé à jamais dans ma mémoire. Sur le fond comme sur la forme Gabrielle est excellent…...

Lire la critique

il y a 7 ans

3 j'aime

8

Before Midnight
Assurément
8

Les trois "Before"

Tout d'abord, il y a eu "Before Sunrise", en 1995, par Richard Linklater, narrant la rencontre impromptue de deux jeunes vingtenaires, Céline, incarnée par la française Julie Delpy, et Jesse, le...

Lire la critique

il y a 9 ans

6 j'aime

Gabrielle
Assurément
7
Gabrielle

Critique de Gabrielle par Assurément

Je ne veux pas commencer à parler de respect envers les personnes handicapées mentales, je ne veux pas raconter à quel point le film ouvre les yeux du spectateur sur tout ce qu'elles ont à lui...

Lire la critique

il y a 8 ans

4 j'aime

Youth Novels
Assurément
7
Youth Novels

Patchwork

J'avais déjà écouté son second album, "Wounded Rhymes". Je me suis penché maintenant sur sa première œuvre, qui elle aussi porte parfaitement son nom. C'est toujours amusant de faire le chemin dans...

Lire la critique

il y a 9 ans

4 j'aime