Famille, je vous hais

Avis sur Gaspard va au mariage

Avatar ClaudioF
Critique publiée par le

Gaspard va au mariage (Antony Cordier) (2017) 103 mn
avec Félix Moati, Laetitia Dosch, Christa Théret, Johan Heldenbergh, Guillaume Gouix, Marina Foïs, Elodie Bouchez.

Après avoir vécu loin de sa famille pendant des années, Gaspard, 25 ans, revient vers elle à l'annonce du remariage de son père. Il est accompagné de Laura, une fille fantasque qu’il a rencontré dans un train et qui accepte de jouer sa petite amie le temps du mariage. Il retrouve le zoo provincial de ses parents, les singes et les fauves qui l'ont vu grandir... et sa famille: un père cavaleur, un frère raisonnable et une sœur bien belle. Il n'a pas conscience qu'il s'apprête à vivre les derniers jours de son enfance.

C’est un conte, une fable. Un groupe d’écologistes s’enchaîne sur une voie ferrée. Le personnage principal demande dans le train à une fille fofolle de l’accompagner au mariage de son père. C’est un train d’hier ou d’avant-hier avec ses couloirs et compartiments enfumés. Le père, cavaleur, soigne ses plaies dans un aquarium bleuté rempli de petits poissons. Sa sœur s’enveloppe dans une peau d’ours et erre dans le parc. Une meute de chiens sauvages s’en prend aux animaux. Pourquoi pas? Mais 103 minutes, c’est vraiment bien long. Les acteurs jouent laborieusement leur rôle de farfelus sans profondeur. Je mettrai à part Marina Foïs, presque toujours excellente. Mais, ici, son personnage de vétérinaire est sacrifié. Elle ne fait pas vraiment partie de la Famille.

Je crois que le cinéma français souffre de l’existence de tels films inutiles. J’avais déjà beaucoup souffert, il y a quelques mois en voyant Jeune femme de Léonor Serraille avec Laetitia Dosch déjà. Caméra d’or au Festival de Cannes de 2017, quand même. J’aime le cinéma français. Je ne le critique pas systématiquement, mais il ne faudrait pas en dégoûter un peu plus les jeunes...Naturalisme ou Féérie: je ne crois à cette alternative.

La critique bien-pensante compare Antony Cordier à Wes Anderson, un metteur en scène que je n’aime pas beaucoup (La Famille Tenenbaum, À bord du Darjeeling Limited, Moonrise Kingdom, The Grand Budapest Hotel). Wes Anderson c’est Orson Welles à côté.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 558 fois
3 apprécient

Autres actions de ClaudioF Gaspard va au mariage