"On n'envoie pas un lapin tuer un renard"

Avis sur Ghost in the Shell

Avatar Papapapatricckk
Critique publiée par le

Ghost in The Shell est l’adaptation live des films d'animation Ghost in The Shell 1 et Ghost in The Shell 2 Innocence, sortis respectivement dans les années 1995 et 2004. Eux même adaptés du manga culte écrit entièrement par Masamune Shirow sorti durant 1989. Cette première version live est réalisée par l'expérimenter Rupert Sanders, dont c'est le second long métrage après l'inoubliable mais néanmoins distrayant et sublime opus de l’adaptation de Blanche-Neige et le chasseur. Bon, je ne vais pas y aller par soixante chemins. Après le premier visionnage totale du long métrage en question, j'avais déjà un avis relativement tranché sur ce-dernier tant attendus, et même après avoir passé la totalité du temps de la réflexion et la nuit entière de sommeil, celui-ci n'a pas bougé d'un petit iota. Ghost in The Shell 2017 est en réalité un film juste sympathique. Un film certes visuellement réussi et qui possède un certains nombres de personnages attachants, de belles musiques et décors mais dénué d'âme et qui passe son temps à donner des morales incrédule et dénuer de cense, se plaisant à singer les scènes marquantes du premier film d'animation à succès, au profit d'une histoire somme toute très classique, au dénouement convenu et ô combien déjà vu dans ce “magnifique” nuage cinématographique.

Le film prend place dans un futur proche, le Major (Scarlett Johansson) est unique en son genre : elle est humaine sauvée d’un soi disant terrible et malencontreux accident, son corps aux capacités cybernétiques lui permet de lutter contre les plus dangereux criminels grâce à des techniques et stratégies de combats hors du commun des simples mortels. Face à une menace d’un nouveau genre qui permet de pirater et de contrôler différents esprits pour leurs enlever des informations capitals pour le développement futur du pays , le Major est la seule à pouvoir combattre ce mystérieux hacker. Alors qu’elle s’apprête à affronter ce nouvel ennemi, elle découvre qu’on lui a menti depuis le début : sa vie n’a pas été sauvée, on la lui a volée. Rien ne l’arrêtera pour comprendre son passé, trouver les responsables et les empêcher de recommencer avec d’autres personnes innocentes.

Le critère visuel et le partie pris des effets spéciaux réalisés avec une pointe de 3D immersive est en réalité juste somptueux et réussi étonnement avec brio à exploser dans tous les sens surtout vers la fin de l’histoire, si tout ceci est vraiment réussis c'est grace notamment à ce monde incroyablement glauque mais aussi réaliser d’une main de maître qui est mit en place de façon assez étonnante mais en réalité de façon tout aussi logique et pourvus de bonnes intentions. Je suis vraiment étonnée de l'esthétique léchée qu’a réussi à nous pondre le réalisateur. L'esthétique est un critère vraiment intéressant et capitale dans l’industrie cinématographique de nos jours surtout dans ce genre de grosse production que seul le monde sur-côté d’Hollywood c’est réellement en faire.

La musique de Ghost in The Shell est bonne mais réellement oubliable, d’ailleurs ceci est assez étonnant vu le critère non négligeable que ça représente surtout dans ce genre d’oeuvre attendus comme le messie pas la presse et les spectateurs.

Les personnages de Ghost in the Shell reflète totalement mon avis sur le film, certains personnage sont des déception et d'autres des bonnes découvertes :
Le Major reflète intégralement les problèmes du film et je peux vous dire que ce personnage est celui que j'attendais le plus au tournant, il est sans vie et incohérent car comment ce fait elle qu'elle peut ressentir des sentiments humains envers Batou (le doigt, la scène dans la voiture…) alors qu’avec tous les autres elle n'en possède pas et c'est en cela que vit un autre gros problème de ce film, le manque totale de développement (car, oui je fais partis des gens qui veulent savoir ce qui c'est passer durant ces 1 ans), Major est là juste pour faire une fois de plus un symbole fort de la cause féminine (totalement raté) et un personnage compétent durant les scènes d'actions (d'ailleurs ses dernières sont passables mais ennuyantes à mourir).
Le Batou (Pilou Asbaek) est le meilleur personnage du film mais si il est sacrément sous exploité, le Docteur Ouelet (Juliette Binoche) et Kuze (Michael Pitt) sont passables et donne un vent assez caricaturale au film.

Un des problèmes est là et je préviens de suite qu’il ne vient pas du film en lui même mais plutôt des spectateurs, je tiens bien sur à préciser que chaque personne sur cette belle planète bleu mérite d’avoir son avis sur une oeuvre mais cette dernière doit être littéralement constructive. Le problème est que malheureusement tant d’idée du film ne sont jamais mis au devant de la scène dans les critiques négatives se préoccupant juste du “c’est une pâle copie du manga et de la série d’animation original”, pour les plus dépourvus et incrédules d’entre vous je vais me permettre une fois de plus de vous donner la définition du mot “adaptation” vus que vous n'êtes pas capable d’ouvrir un dictionnaire : Une adaptation est une transformation d'une oeuvre, ou transposition d'un domaine artistique à un autre d'une oeuvre en conservant
la trame narrative. Exemple : L'adaptation cinématographique d'un roman.

Mais j'ai une question à vous posez dont la réponse est un gros problème : Il y a avait un scénario dans ce film ?
Car déjà que ce-dernier est totalement plagiat de l'original, il est juste une banale histoire d'enquête de téléfilms sur france2 où un concurrent sur le marché détruit avec différents moyens une société adversaire mais tous ça saupoudrer de biotechnologie. Ce scénario ne propose rien d'intéressant et de particulièrement innovant (surtout qu'il est là juste pour compiler scènes d'actions sur scènes d'actions), un échec.

Pour conclure ce film est divertissant et propose de bonne idées mais tout ceci est gâché par le manque de cohérence dans le scénario, par la nullité du personnage principal et par l'incrédulité des polémiques.
Dommage.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 129 fois
1 apprécie

Papapapatricckk a ajouté ce film à 1 liste Ghost in the Shell

Autres actions de Papapapatricckk Ghost in the Shell