Le cycle de la vie ?

Avis sur Ghost in the Shell

Avatar Le Nomade
Critique publiée par le

C'est en voyant la multitude de vies et de perception qui fait la singularité de notre espèce. Oui bien sur, notre temps est limité, là est la subtilité et le sens de l’être. Se rassurer avec la Religion permet à notre conscience de moins faire attention à notre indéniable fin, voire même de la désirer. C'est la tout la problématique de notre système, comment profiter de la vie, avec toutes les merveilles qu'elle nous apporte, même les plus simples choses. Alors que l'on nous promet en récompense d'un bon comportement sur Terre, l’accessibilité a un monde sans souffrance, sans haine et sans imprévu. On peut trouver ça chatouillant comme idée, mais faut-il forcement avoir recours à la technique de la carotte pour savoir vivre décemment .

La complexité de notre être, résulte de la simplicité de celle-ci, c'est à cause de notre connaissance de la mort et de la limite de nos vies. Que nous justifions nos comportements, même les pus odieux, chaque acte nous avance un peu plus vers notre mort. À l'inverse des robots, notre exploitation cérébrale et intellectuelle ne peut être aussi exponentielle, que celle d'une intelligence artificielle. Elle est surtout la plus grande différence entre les êtres de chair et les mécaniques. Le robot devient intelligent lorsqu'il prend conscience de son être, alors que nous sommes conscients à un très jeune âges. Pour une grande majorité en tout cas, mais c'est notre capacité à ne plus avoir conscience de soi et de pouvoir se mettre à la place de quelqu'un d'autre. "je pense moi donc, je suis" aussi le tout qui fais-le-moi.

"Ghost In The Shell" transpose les rhétoriques fondamentales de l'homme à travers le robot, que représente un vrai un robot, une simple machine, une nouvelle forme de vie ou l’évolution . L'homme serait-il l’antithèse de la vie, nous sommes la seule espèce ont créé les armes de nos destructions. Allons-nous créés les robots pour nous aider, pour comprendre le sens de nos vies, de la vie? Mais si nous parvenons à insuffler de la conscience, donc de la vie, ce pourrait-il, que ce soit cela déjà un peu de sens ? Les robots doivent-ils forcement nous liées a la vie où sera-t-elle l’espèce qui surpassera, ça ou les insectes appartement. On revient toujours au cycle de la vie, tout a une fin et si on pousse encore plus loin, on peut imaginer la fin des robots par sa création.

L'expression " ce qui ne te tue pas te rend plus fort" devient obsolète si on dit "Ce que tu créas te surpassera", peut-être que c'est la continuité de la vie, celle qui n'en a pas au début, mais qui évolue, qui donne vie et meurt.
La vie en quatre étapes, a cette demande pourquoi on recherche quelque chose après la mort. La complexité de la vie est due à notre manque de simplicité. Les robots eurent été créés dans la fonction qu'on leur attribue, jusqu'au jour ou l'on veut jouer à "Dieu", une fois encore le soi-disant créateur meurt par la création. nous sommes une espèce lente et figer, nous création doit être rapide de développement et doit commencer à l'apogée de notre connaissance. L'animal devient plus féroce lorsqu'il est à deux doigts de mourir, l’instit de survie est le seul moyen de réponse à notre peur de disparaitre. Pourtant ont investi dans ce qui tue nos semblables, je dois avouer que la logique me manque encore, peut-être que le temps me le dira un jour.

La finalité de notre conscience, sera lorsque les robots auront la leur, tout a l'air de fonctionner dans une symbiose parfaite et dans un monde plus grand encore ou notre capacité montre déjà ses limites. Bien sur, tout ceci n'est pas avant que nous modifions d'abord notre structure corporelle, vivement les membres robotique...

En attendant tous ça, je vais regarder la suite et continuer à m’émerveiller devant les créations de l'homme et rester un gros péquenot de l'informatique. La vieille école me dit que parler à des êtres comme moi, c'est mieux que de ne pas parler du tout.

À bon entendeur, merci.
Votre humble serviteur Universel Man

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 237 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Le Nomade a ajouté ce film d'animation à 1 liste Ghost in the Shell

  • Films
    Cover Les animes du soleil levant

    Les animes du soleil levant

    Le pays du soleil levant m'a toujours fait rêvé de par sa culture et de leur création, bien que les films japonais soient...

Autres actions de Le Nomade Ghost in the Shell