Loin d'être God et certainement pas Zilla.

Avis sur Godzilla

Avatar Pinkerton
Critique publiée par le (modifiée le )

Quelque part en moi j'aimerais en dire du bien juste par la nostalgie de l'époque et tous les souvenirs qui s'y rattache de gamin .. mais le reste prend le dessus et ce n'est que normal, c'est un constat simple et évident que ce film est totalement raté, cette franchise que j'aime tant de Godzilla, ce monstre si grand et puissant qu'on laisse un peu de côté ou qu'on ne prenait jamais trop au sérieux, enfin il venait dans une version américaine, le marketing était grandiose! pas forcément super (avec ce slogan "size does matters"... eeugghfm.. et P Diddy qui sample Led Zeppelin, huh..) mais tout le monde l'attendait, c'était le moment de mettre Godzilla en avant hors du Japon!

Et voilà ce qu'on a eu..? déjà le monstre en lui même, d'accord c'est que du CGI, bon ça encore même si ça me gonfle plus que tout aujourd'hui à l'époque c'était cool puis ça pouvait apporté de la liberté, on savait qu'il allait être différent aussi et on en avait envie, du moins pour ma part, pourquoi pas, une nouvelle approche du monstre est toujours la bienvenue, mais .. ça?

C'est juste ridicule.. au delà du physique on ne retrouve même pas ce qui fait le monstre, ses attaques traditionnelles ne sont même plus présentes du moins de façon claire, et en quoi est il "God"Zilla s'il se fait descendre par des missiles..?! des putains de missiles? c'était la seule chose tout au long de la franchise qui laissait indifférent le monstre Godzilla tant il est grand et puissant, et là enfin dans une adaptation américaine, on le présente faible à des .. missiles??! c'est ça votre monstre?!

Puis merde qu'est ce qu'on s'en fout des personnages avec leur histoires chiantes et leur dialogues si pauvres, que dire des scènes incohérentes, que dis-je, juste ridicules où Godzilla arrive à disparaitre au milieu de tout le monde, comme ça, on joue à cache-cache dans New York City aller hop vas y, genre quand il arrive à les surprendre par derrière ... vraiment?!

C'est terrible de voir que c'est cette approche du monstre qui n'a pas d'adversaires et qui se retrouve faible face à des missiles qui est sélectionné pour le film alors qu'un script précédent pour ce film qui circulait présenter un monstre adversaire! pourquoi ne pas être aller dans cette direction? ça aurait été plus honorable, disons que ce Godzilla est une version Jurassic Parkifié finalement, mais bien sur, c'est pas le même réalisateur derrière, juste une histoire de marketing.

Une grosse déception, mais c'est avec un plaisir que la porte de cette déception se ferme et je l'espère sera bien bien derrière dans peu de temps, car un nouveau Godzilla va voir le jour mes ami(e)s! enfin! et le trailer qui joue à fond la carte du mystère donne sacrément envie, cette fois c'est plus sous les mains d'ignorants mais des mecs qui semblent bien connaitre le sujet et l'importance des films originaux par Toho, d'ailleurs j'ai vu qu'ils demandent à ce que le film face part de Toho! et Bryan Cranston dedans? oh ouais, vivement! j'y crois de tout mon cœur, j'espère que ça sera pas trop Cloverfielditisé et que le légendaire Godzilla sera mis en avant, déjà il retrouve clairement sa bonne gueule de l'époque, enfin il s'en rapproche, donc c'est déjà ça de pris, bref, en attendent on nous laisse avec cette merde, Toho ont rattrapé le coup de leur côté, mais quand même, quelle insulte celui ci.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2349 fois
19 apprécient · 3 n'apprécient pas

Autres actions de Pinkerton Godzilla