Advertisement

Un robot pour redonner goût à la vie...

Avis sur HAL

Avatar Manga_Suki
Critique publiée par le

Ce long-métrage d'une heure seulement m'a tout d'abord attirée par le nom d'Io Sakisaka, qui en a fait le chara-design, puis à la première bande-annonce, qui était d'une grande beauté. Et cette beauté, on la retrouve pendant tout le film, aussi bien au niveau du visuel que de l'histoire. Ce sont une heure et trois minutes de pure émotion, pour un film qui ne laisse pas totalement indemne.

(Garanti sans spoilers ! ;)

Après la mort de Haru dans un accident d'avion, la vie est de plus en plus dure à vivre pour Kurumi. Afin de lui redonner le goût de vivre, son grand père fait fabriquer un robot à l'apparence du jeune homme pour rester à ses côtés...

C'est vers la lente reconstruction de Kurumi et l'apprentissage des sentiments de Haru que l'on se dirige, avec une grande douceur, comme seules les réactions japonaises savent le faire. Par l'intermédiaire de bribes de souvenirs de Kurumi, on découvre quelles personnes étaient ces deux amis extrêmement proches et comment ils voyaient l'un l'autre leur vie commune. Découvrir ces deux personnages très opposés était un vrai plaisir, sans compter que la part de mystère qui les entourait ne se désépaissit réellement qu'aux dernières minutes.

C'est évidemment la relation à la fois passée et naissante de Haru et Kurumi qui est au centre du film. Au début noyée dans son chagrin, c'est avec une poésie très forte que Kurumi va finir par ouvrir son cœur à ce robot qui n'a de Haru que l'apparence. De son côté, le nouveau Haru va éprouver des sentiments inédits, partagé entre son envie de faire vivre Kurumi et son envie de la comprendre et de l'épauler. Leur relation en devient forte et vraiment magnifique. Les deux personnages étant très attachants, j'avais toujours une grande envie de les voir évoluer ensemble pour enfin atteindre ce bonheur auquel ils aspirent.

Il est évident qu'avec un thème aussi présent que la perte d'un être cher, les émotions allaient être là. Et sans pour autant dire que j'ai fondu en larme à chaque scène, il m'est très régulièrement arrivé d'avoir les larmes aux yeux ou de ressentir un pincement au cœur, tant les sentiments des personnages sont saisissants. Comme dit plus haut, j'ai trouvé les deux personnages très touchants. J'ai constamment eu envie de les voir heureux ensemble, portée par l'ambiance douce et paisible du long métrage.

Je dois tout de même dire que la fin m'a totalement laissée sur les fesses, si vous permettez l'expression. Pendant tout le long métrage, on nous emmène dans une direction pour prendre un chemin très opposé au final. Il faut aimer se faire mener en bateau, mais j'ai tout de même adoré ce retournement de situation étonnant. Les dernières images sont très belles également.

Autre point fort: la beauté scénaristique se retrouve dans le visuel, qui n'a rien à envier à ceux de Ghibli. Les décors sont emplis de détails, particulièrement la chambre de Kurumi qui est assez spectaculaire de ce côté là, et sont la parfaite matérialisation du côté paisible du film, avec sa verdure et tout ce qui va avec. Etant une grande adepte du style d'Io Sakisaka, il est évident que j'ai trouvé le chara-design superbe. Les deux personnages font ainsi assez réalistes tout en étant à la fois bien identifiables.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 569 fois
2 apprécient

Autres actions de Manga_Suki HAL