Colossal

Avis sur Hacker

Avatar Rémi Savaton
Critique publiée par le

Comme une suite spirituelle à Miami Vice, le dernier film en date de Michael Mann Hacker prolonge l'introspection du monde moderne lancée par ce dernier, mais cette fois-ci en direction de l'intérieur. Creuser la surface pour découvrir un nouveau monde, une nouvelle loi des choses qui gouverne et sécurise l'entièreté de nos sociétés : le "cyber-monde" si je puis dire, ou du moins ici la cybercriminalité. Avec beauté et poigne, Michael Mann témoigne toujours autant de la mondialisation. Les pays du globe n'en font plus qu'un, et le voyage d'un lieu à l'autre se fait dans une grande rapidité. Le monde deviendrait aujourd'hui un immense terrain de jeu sans aucune limites. Et dans Hacker plus qu'ailleurs, comme un véritable miroir, la monnaie se volatilise, les données s'affirment immatérielles, la stabilité repose un chiffre, un code. Tout est invisible et pourtant, le monde repose dessus comme un funambule sur sa fine corde. Comme le dit si bien le critique Jean-Baptiste Thoret : Michael Mann prend le monde contemporain entre ses mains, mais que peut-il en faire ? Le critiquer, ou autre chose ? C'est ainsi que Mann déploie au cœur de ce labyrinthique et colossal réseau un film d'action irréprochable, qui tend toujours vers l'avenir du cinéma. Une imagerie démesurée - il suffit d'admirer la ville filmée par Michael Mann - et en quête perpétuelle d'infiltration. Complexe voire quasi-indéchiffrable pour son récit, mais qui réussi à apporter aux yeux mêmes du plus largué un regard qui synthétise tout ce qui nous gouverne. Une avancée inarrêtable que même la justice peine à suivre (le chemin qui se conclut seulement par Nicholas Hathaway (Chris Hemsworth) et Lien Chen (Tang Wei) n'est pas anodin). Comme toujours, Michael Mann favorise l'intensité à la simple et contestée notion de l'immersion, cherchant à travers sa caméra numérique à inviter le spectateur lui-aussi à prendre les coups : sociétales et criminels. Hacker prouve bien que Mann est toujours autant en accord avec son action et son temps. Ces deux-là se mélangent et dévoilent une intensité fulgurante, vertigineuse et fracassante. Il n'y a rien à dire, Michael Mann est un as ! Ces films d'actions sont rares, mais l'année 2015 en regorge de deux, comme des diamants au fond de la mine : Hacker et Fury Road.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 97 fois
2 apprécient

Rémi Savaton a ajouté ce film à 1 liste Hacker

Autres actions de Rémi Savaton Hacker