Be Hardcore !

Avis sur Hardcore Henry

Avatar Real Cosmic M
Critique publiée par le

Hardcore Henry ! La première fois que j'ai vu la bande-annonce, je me suis demandé ce que je venais de voir. Un film entièrement réalisé en P.O.V ! Ouais ! Autant pour des épisodes de séries, il y en a certaines qui utilisent cette astuce de mise en scène (un épisode du Conte de la Crypte, ou Preuve à l'Appui), où certains films l'utilisent localement (c'est le cas de Robocop évidemment qui utilise cette astuce dans certaines scènes ou encore Iron Man 2 qui a utilisé ce procédé au début du film le temps d'une scène. Mais un film entier ? J'en ai jamais vu. D'ailleurs, c'est le premier film d'action qui a été tourné comme ça. Du coup, les gamers (ou d'autres) trouveront en ce film une expérience vidéo-ludique. Cela dit, j'étais quand même partagé car je pensais que le film n'avait que ça à offrir. Et au final... disons que oui c'était fun.

P.O.V entre force et faiblesse

Au niveau de la réalisation, il n'y a rien d'autres à dire que l'histoire est racontée à la première personne. Du coup, c'est sa principale force et sa principale faiblesse. Force, car évidemment on est directement dans l'action on subit tout ce qui se passe dans le film. Mieux encore, tous les défauts de réalisation n'ont plus lieu d'être. Il n'y a pas d'histoire de mise en scène car c'est le caméraman c'est à dire nous qui sommes acteurs du film. Bref, on ne peut pas dire que c'est mal réalisé, c'est impossible. On peut chipoter sur 2 / 3 détails mais on ne peut pas reprocher les défauts de réalisation surtout quand on voit les photos de tournages.

La caméra remue trop ? Normal, c'est nous qui remuons ! La caméra est trouble ? Normale ! C'est nous qui sommes qui voyons trouble !

On ne peut plus rien reprocher du tout. Sauf une chose. Les cuts. Oui navré Ilya, mais tes cuts sont des défauts. Tu y étais presque ! Oui il y a des coupures dans ce film. Autant pour certains c'est logique

Henry qui s'évanouit, henry qui rêve ou qui s'éteint

Autant pour d'autres non. Les cuts cassent le rythme. Cela fait un film moins immersif que les Fils de l'Homme ou Birdman (ou même The Revenant). Mais bon, t'as essayé ! C'est l'essentiel ! Parce qu'à par ça il faut dire ce qu'il est le film et bien fait. Et la musique, est vraiment, mais vraiment bien utilisée. Très appropriée, donne une ambiance bordeline et trash comme on aime. Quant aux personnages, c'est un cas particulier.

Archétype mon ami

D'une part nous avons Henry à savoir nous, la Go-Pro (ou Ilya ou un caméraman). On s'est peu de chose sur Henry. On sait qu'il a eu un accident et qu'il a été reconstruit en Cyborg (Robocop). Il est totalement muet et son but est de retrouver sa petite amie Estelle. Et il est ... Hardcore. Ouais je sais c'était facile. Il va subir les foudres d'une organisation secrète qui veut l'anéantir. Le fait qu'on sait peu de chose sur lui fait qu'on s'y identifie plus. Ce qui n'est pas mal du tout. Dans un film normal, cela aurait pu être un défaut, sauf que là non. Le but du film est de subir la journée à travers ses yeux et rien de plus.

Jimmy (Sharlto Copley) est un excellent personnage. L'acteur joue parfaitement bien le scientifique qui se créée des corps de remplacement avec chacun son propre style. Il est l'archétype même du savant presque fou (pour quelqu'un qui a déjà joué Looping ça veut tout dire). Il fait un peu Stephen Hawking et Jake Sully mais en plus borderline

Sérieux le gars a je ne sais combien de rôles il joue là dedans, un militaire, un scientifique, un dirigeant d'une boite de striptease, un soldat etc etc ...

Sinon, il y a le méchant très méchant Akan (Danila Kozlovski) qui possède des pouvoirs de télékinésie et Estelle (Haley Bennett ) qui est la scientifique amoureuse d'Henry (si on peut dire)

Et on a un caméo du père d'Henry en la personne de Tim Roth.

Déjà, au niveau des personnages, ce sont des archétypes sans vraiment de profondeurs, du moins en apparence, car c'est plus subtile que ça.

Une journée en enfer

Tout le film se déroule sur une journée entière. Henry devenu un cyborg muet doit retrouver sa copine Estelle. Il va profiter de ses améliorations pour battre les ennemis qui se dresseront sur son chemin. Au début, j'ai cru que le film allait vraiment dans le cliché (entre la manie que les ennemis ont le chic de le retrouver à chaque fois, les sempiternelle passage dans les bus et la boite de striptease, le cri de Wilhelm, oui les fans du Fossoyeurs, soyez prévenus et les retournements de situations). Entre les personnages archétypaux et tous les clichés imaginables j'ai cru que le P.O.V n'était qu'un cache misère. Et bien non. Tout est plus intelligent qu'il en a l'air car il s'agit d'un film qui propose une expérience vidéo-ludique mais totalement assumé. Avec la copine terriblement sexy et aimante, les ennemis badass qui crèvent les changements de piles etc. Tout est fait comme un jeu viédo grandeur nature. Et c'est même pour ça que le film est aussi cru et gore. Enfin en prenant le film dans son ensemble, malgré le mystère qui entoure les personnages (notamment Akan et Estelle), certains points scénaristiques flous se règlent toute seuls. Il n'y a guère que Akan dont on ne sait pas d'où sort des pouvoirs et le mystère qui entoure Estelle

En effet, à la fin du film, on remarque que Estelle et Akan sont amants et que Henry n'était en faite qu'un prototype pour sa super armée. Elle l'avait manipulée afin de vaincre Jimmy

Cela dit, malgré le second degré évident, il aurait pu éviter le cliché du Akan qui aurait pu le tuer 4000 fois avec ses pouvoirs et qu'il ne le fait pas, surtout à la fin !

Les critiques français ont des problèmes

Pour un premier film en P.O.V, il est vraiment fun, no limit et maîtrisé malgré des imperfections localisées avec un second degré totalement assumé. Néanmoins, je crois qu'il y a des critiques presses françaises qui doivent changer de métier fissa. Non je ne déconne pas. Il y a un film novateur et ils trouvent mieux à faire qu'à reprocher le coté décousu du film. Sérieux les gars mais what the fuck ? Vous reprochez au film le coté décousu alors que ce coté est normal vu qu'on est acteur du film ! Vous reprochez au film un défaut qui n'en est pas un ! Et vous vous étonnez que nous on ne fait que des Visiteurs 3 et le prochain film Siouplèèè (sérieux les gars on en est là ?). Décidément, je pense que les Sens Critiqueurs devraient faire du cinéma fissa. Moi je suis en train de monter un scénario. Qui est avec moi ?

Version fun de la critique ici

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 575 fois
1 apprécie

Real Cosmic M a ajouté ce film à 13 listes Hardcore Henry

Autres actions de Real Cosmic M Hardcore Henry