La pureté brute et sauvage de la jeunesse

Avis sur Heartstone - un été islandais

Avatar Danielle Willies
Critique publiée par le

Heartstone est un film écrit, coproduit et réalisé par Guðmundur Arnar Guðmundsson.
C’est son premier long-métrage après le succès de “le Fjord des Baleines” qui à été nominé pour la Palme d'Or du court métrage au festival de Cannes en 2013.
Heartstone est sortie le 27 Décembre 2017 en France mais c’est un film de 2016 qui dure 2 heures et 09 minutes. Il a reçu 16 prix et 5 nominations dont 9 Edda Awards (l’équivalent islandais des Césars) ainsi que le Mostra de Venise 2016 dans la catégorie du Queer Lion, qui est une récompense pour le “portrait juste de personnages ou de thèmes gays”.

Heartstone est une histoire qui à lieu dans un village isolé de pêcheurs en Islande où Thor et Christian, les deux adolescents principaux du film vivent un été mouvementé. Tandis que l’un tente de conquérir le coeur d’une fille, d'ailleurs la première fille pour qui il a des sentiments, l’autre se découvre éprouver des sentiments pour son meilleur ami. On voit la lutte menée par Christian au travers du film avec ce qu'il ressent pour Thor, ainsi que les autres jeunes du village qui les charrient pour leur amitié intime. Au fil de ce bel été Islandais on voit leurs péripéties, leurs familles, leurs amis, leurs amours, mais aussi leurs chagrins. Au début de l'automne, lorsque la nature sauvage reprend ses droits sur l’île, il est temps pour eux de quitter le terrain de jeu et de devenir adulte

En faisant un peu de recherches j’ai découvert que pour Guðmundsson, Heartstone est une histoire personnelle. Il dit s’être basé sur son expérience d’adolescence dans un petit village de pêcheur pour raconter l'amitié très forte entre deux garçons mais aussi leur environnement.
Cependant même si une partie du film s'inspire de ses souvenirs, il n'est pas pour autant un film autobiographique, car lors de l'écriture, il a laissé les personnages prendre le dessus et développer leur propre individualité.
Sur le site dédié au film, Guðmundsson nous dit: “Je crois que Heartstone est une histoire qui porte un message important pour tout le monde, spécialement les jeunes. Une histoire de fraternité, d'acceptance de soi, de filles fortes et l’importance de la famille.”

Les acteurs sont tous inexpérimentés dans le domaine cinématographique mais ça ne se ressent pas du tout, leur complicité est forte et on a l’impression de plonger dans leur réalité.
Pour ma part je trouve que c’est un film à l’état brut pure qui est absolument magnifique.
Cependant à certains moments, surtout dans la première moitié, la façon dont la découverte de leurs corps et l’aspect sexuel de celle-ci est abordée à mon goût de façon malaisant. Je garde ce ressenti car Thor à l’air d’avoir 12 ans et j’ai trouvé ça perturbant, on les voit perdre leur innocence mais je pense que c’est ce que Guðmundsson cherchait à nous transmettre.
À travers le film on voit la nature cruelle de l’homme les uns envers les autres, mais aussi envers la nature. Pour moi cette cruauté est malgré tout justifiée car c’est l’essence même de l’homme.
Le dénouement du film cependant est inattendu, ce qui rend le film encore plus beau et véridique. Je trouve le film authentique et très fidèle à la nature brute de l’être humain mais aussi sur l’adolescence et le passage à l’âge adulte.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 519 fois
3 apprécient

Autres actions de Danielle Willies Heartstone - un été islandais