Jeux de la faim durant la Fashion Week 2570

Avis sur Hunger Games

Avatar Silence  Assourdissant
Critique publiée par le

Ma petite histoire avant de commencer (à force vous avez l’habitude) :
J’ai longtemps de refusé de voir ce film car quand il y a trop de hype derrière un film, en principe c’est synonyme de mauvais.

Petit topo sur l'histoire du film :
Dans Hunger Games, on se retrouve dans un un monde post-apocalyptique ou alors en Roumanie durant une ère post-Hostel. Dans ce monde, 95 % de la population crève la dalle tandis que les 5 % restants se préoccupent seulement de savoir comment s’habiller pour aller au « Bal »
Dans cet univers injuste divisé en districts (un peu comme dans Tekken), il existe un jeu qui prend place tous les ans dans lequel on envoie en deux enfants de chaque quartier dans une ile bizarre pour qu’ils s’entretuent tous et qu’a la fin il ne reste qu’un gagnant. (At first, I was afraid, I was pretrified lalala). On appelle ca les Hunger Games.

La c'est le moment ou je rage parce que ce film est parsemé d'incohérences, les plus innommables.
Au début du film où on nous apprend que le pain est une ressource « rare ». Je sais pas si vous avez déjà fait du pain dans votre vie, mais franchement, il y a rien de sorcier pour en fabriquer, surtout quand on habite à la campagne. (J’vous mettrais la recette à la fin de la critique vous inquiétez pas)
Ensuite on nous introduit avec les personnages principaux qui on tous l'air d’être dotés d’une niaiserie incommensurable en plus de porter des noms moisis, ce qui justement, expliquerait pourquoi ils ne savent pas fabriquer de pain.
Katnyss notre personnage principal, est durant la Grande Selection portée comme une héroïne parce que elle a pris la place de sa sœur alors que ca me paraît normal. Fin je sais pas quelle relation vous entretenez avec vos frères et sœurs, mais si ma petite sœur était désignée pour aller dans un endroit ou elle est sure de mourir, j’prendrais sa place sans hésiter. C’est de la logique pure et dure.
Par la suite, une fois que la selection est faite on nous présente les autres concurrents dans une scène de présentation des équipes en faisant défiler des chars. Cette scène est aussi ridicule que le jeu final de « Takeshi’s Castle », "la fameuse épreuve ou on comprend rien".
Après cette présentation rappelant Harry Potter 4 et l'arrivée des élèves de BeauxBatons avec beaucoup d'humour, on se retrouve dans l'univers (pauvre) du vrai jeu. Les raisons de celui ci sont floues, peut être expliquées dans HG2 de manière plus précise, mais alors ca me donnerait une raison de plus de dire que ce film est mauvais car tout repose sur un traité de « paix » instable et que si un film est bien fait, on trouve toutes les raisons au pourquoi du comment dans ce dernier. Ce qu'il n'y a évidemment pas dans HG.
Avant d'entrer un peu plus dans les détails, je souhaiterais faire un petit calcul avec toi, petit individu qui lit cette critique.
Si on calcule qu’il y a 2 participants par district et qu’il y a 12 districts, on se retrouve avec 24 participants à ce jeu. 24 participants qui sont situés sur une ile chelou et programmable à l'infini par les organisateurs.

Maintenant, expliquez moi comment on peut mettre plus de 3 jours à poutrer tous ses autres petits camarades alors que l’ile doit être à peine plus grande que la ville d’Auxerre ?

(Désolée, j’avais pas d’autres comparaisons)
Sans franchement parler que ce jeu tombe dans le plus grand des ni'mporte que quoi lorsque l'on s’aperçoit que les règles changent sans arrêt pour je ne sais quelle raison, du coup ca rime à rien et on peut clairement pas appeler ça un jeu.

Bon j’vais arrêter d'être médisante parce qu’ils arrivent tout de même a pas se faire tuer par le grand méchant garçon. Celui ci meurt d’une facon tellement débile qu’on pourrait limite l’intégrer dans toutes les morts débiles de Destination Finale.
Une fois que le jeu prend fin et que la fine équipe du district 12 a accompli son « devoir de citoyen », les deux amis se retrouvent être « famous » et se voit décerner un titre de « gagnant des Hunger Games » à l’issue d’une cérémonie ce qui est la scène quasiment finale de ce film abject. Mais bon j’ai pas pu m’empêcher de rire car cette scène « de la victoire » du district 12, ne me fait que rappeller le couronnement de Miss France.

Au risque de me faire tabasser par la fanbase de ce film, je vais maintenant vous expliquer pourquoi ce film n’a ABSOLUMENT rien de révolutionnaire.

Je sais que beaucoup en ont marre d’entendre que ce film est un plagiat de Battle Royale, mais il faut rendre à César ce qui est à César. Ce film est un gros foutage de gueule de toutes les œuvres dans le même genre. Et vous imaginez pas à quel point ca m’fait mal de voir que cette œuvre est classée comme un « Battle Royale » sur SC.

Alors oui de base désolée de vous l’apprendre mais, le topo du film c’est le même que Battle Royale. On prend des jeunes, ont les fout sur une ile deserte avec des armes pour qu’ils s’entretuent. La seule exception à l’histoire de BR, c’est que le combat dans HG est inégal, vu que les districts plus favorisés sont entraînés et grillés du cerveau pour s’entraîner à combattre depuis qu’ils sont en age de marcher. (Bouhouhou, j'vais pleurer.)
Mais mettons nous d’accord, les termes employés comme si ils étaient propres à l’univers HG ont juste été recyclés. Vous allez pas me faire croire que l’engouement autour des sponsors et des favoris n’a jamais été employé dans Marche ou crève de Stephen King (qui est un très bon livre au passage)
J’peux continuer longtemps en vous citant d’autres œuvres et à faire des parallèles. La capitale est située comme celle de Letter Bee, mais fait vachement moins peur.
La méchante expliquant les règles du jeu est juste une pale figure face à Takeshi Kitano. Les scènes où ont voit des gens se faire tuer sont saturées de musique classique. (Oh wait ca me rappelle quelque chose…) Sauf que dans HG la musique est fade et plate.

Ce film me donne juste l’impression d’être un live-action movie de Kim Possible sauf que dans la série, Robin l’acolyte est nettement moins niais et à un minimum de charisme car toujours accompagné de son ninja de rat sans poils nommé Rufus.

En ce qui concerne les aspects extérieurs et techniques du film force est de constater qu'il y a aucun acteur valable, Jennifer Lawrence est juste remarquable car on dirait qu’elle porte un masque de cire pendant tout le film. Personnellement, je rageais sur Kristen Stewart et son mémorable rôle dans Twilight, mais en fait je crois que j’ai trouvé pire.
Le tout saupoudré de fx bien mal faits, non mais sérieusement, vous avez déjà vu un pitbull qui ressemblait à un chimpanzé dans la vie, la vraie ?
Sinon, quelques réponses qui me perturbent : En vrai, le gagnant il gagne quoi en plus d’avoir le droit de rejouer ? Et le but de ce film ? A part être un pseudo film féministe alors que les rôles les plus important dans l’organe politique sont tous tenus par des hommes ?
Bref, ce film arrache pas trois pattes à un canard, et franchement, si certains pensent que c’est une très bonne adaptation des livres, prévenez-moi, comme ca je ne les lirais pas.

Maintenant les amis l’instant que vous attendez tous, voici la recette du pain. Attention, cette recette nécessite un haut talent culinaire.

  • 250 g de farine
  • 5 g de sel
  • 15 cl d’eau
  • Un sachet de levure de boulanger.

Attention, ca va aller très vite, accrochez vous sinon ca risque d’être compliqué pour vous de suivre.

  • Dissoudre la levure dans l’eau dans un bol à part.
  • Dans un saladier déposer la farine et le sel tout en faisant un puits au centre.
  • Verser l’eau + levure au centre
  • Pétrir pendant 30 mins ou jusqu’a ce qu’il n’y ai plus de grumeaux.
  • Laisser poser la pate à température ambiante pendant une heure en déposant un torchon humide sur le bol.
  • Préchauffez votre four à 220°C
  • Diviser la pâte gonflée afin de faire plusieurs boules, donnez leur la forme d’une baguette.
  • Entaillez vos petites baguettes et enfournez les jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées. (Entre 10 et 15 mins suivant la puissance de votre four)

Pour tous ceux qui pensent que Hunger Games est un coup de génie et qui pensent que c'est trop triste de pas pourvoir manger, essayez la brioche.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 261 fois
7 apprécient · 1 n'apprécie pas

Silence Assourdissant a ajouté ce film à 3 listes Hunger Games

Autres actions de Silence Assourdissant Hunger Games