il y a ceux qui ne l'aiment pas et ceux qui l'ont compris

Avis sur Interstellar

Avatar Mr Despise
Critique publiée par le

Ce qui est beau dans ce film est cette façon de filmé l'espace à l'extérieur du vaisseau où nous pouvons apprécié tranquillement le silence et la beauté des trou noir , le passage dans le trou de vers, les paysage grandiose des planète et ne pas avoir a supporter les dialogues bidon des personnage et l'écriture minable et foutage de gueule du scénario.
Prenons pour nous amuser un petit exemple qui fait du bien comme la séquence de la planète petit bassin.
Cette planète bien sympathique a la particularité de n'avoir que de l'eau a sa surface qui arrive au niveau des chevilles a l'exception de vague de 1,2 km qui sont soit au loin soit qui apparaisse dramatiquement dans le dos de nos chère protagonistes pour plus de tension parce que faut dire c'est beau mais pour le moment tout le monde se fait un peu chier donc inventons un habile stratagème pour que le spectateur ne ferme pas les paupière deja très lourde à force d'encaisser du bullshit scientifique et scénaristique. Donc dans cette fameuse scène le Dr Brand cherche la balise dans la planète petit bassin avec un docteur nommé Doyle. Elle découvre un bout du vaisseau et c'est a peu pres a ce moment ou ils se rende compte qu'une vague gigantesque va leurs passer sur le corps dans moins d'une minute. Vague qu'ils n'ont pas remarquer en se posant, dans une planète petit bassin on pourrait penser que les vague d'un kilomètre se verrait mais non, bref elle deviens à ce moment fatidique évidemment idiote et décide coûte que coûte de choper la boite noir se coince comme une conne et se fait repêcher comme une morue par le robot qui se déplace comme une flèche (du coup on aurait pu juste envoyé le robot mais non parce que "les robot ne savent pas improvisé" n'empêchent ils ont plus de repartie que tout l'équipage réuni) et la sauve, Doyle (ou Doyles je sais plus) qui était bien plus proche du vaisseau est très galant parce que ca maman la bien élevé et laisse d'abord monté la grosse clé USB et le docteur Brand dans le vaisseau avant de monter lui même mais meurs parce que la vague l'emporte
L'équipage dans le vaisseau survie mais ne peuvent pas quitter la planète tant que le moteur n'est pas sec parce que la il est tout mouillé il doivent attendre donc 45 minute qu'il sèche pendant ce temps la ils cale une phrase sur la mort de Doyle et passe à autre chose presque aussitôt au lieu de tenter d'accélérer les chose avec le moteur il attende 43 minute qu'une grosse vague dramatique se pointe et tout faire pour s'enfuir... Voila ce film est le film de la décennie.
Les personnage sont mal écris
Pleins de poncifs minables:
Joseph Cooper (pilote casse cou et rebelle... Et c'est a peu pres tout , aime sa fille, seulement sa fille.)
Murph (fille surdoué et maligne (pense en adulte a des réflexions d'adulte sauf quand le scénario décide autrement la elle va boudé))
Dr Brand ( la scientifique qui est très la fille donc qui est amoureuse , et qui pense que l'amour c'est quelque chose qui nous est beaucoup supérieur et qui a beaucoup très un sens et bah en plus elle avait raison parce la planète de son amoureux et bah c'était la bonne. Puisque dans la vie on a toujours de l'amour pour sa fille qui va sauvé l'humanité ou pour celui qui est sur la bonne planète , elle gagne donc le titre de docteur en bullshit)
Professeur Brand (Professeur en bullshit chef de projet avec ses fameux plan A et plan B et son poème qu'il avait appris par coeur en primaire et qui en fait profiter tout le monde jusqu'à sa mort. Et qui a résolu une équation par "pas assez de donné" et qui à chaque fois qu'on lui en parle se tire sans rien dire , il aurait fait ça plus de 23 ans.pas mal vieux.)
Le Dr Mann (Docteur en programmation de piège explosif sur robot si le personnage noir du film décide d'aller vérifier les données stockées dedans sous prétexte qu'il est lâche et un peu fou fait toutes les connerie possible et meurs.)
Tom(... Qui ça ? Ah oui c'est le fils. Tout le monde en a rien a péter de Tom y compris son père un personnage s'y pauvre qu'il ne sert juste qu'aux messages envoyé depuis la terre pour montrer que Murph boude et veux pas lui parler parce qu'elle beaucoup très têtue comme son père . Sinon il nomme un de ses fils pas mort Cooper en hommage à son père, Cooper qui est le nom de famille de son père et pas son prénom mais c'est un style d'appeler son fils Cooper Cooper. Dailleurs a la fin Cooper Père s'empresse de demander si sa fille est encore en vie mais ne dis pas un mot sur son fils , preuve de son affection. Et aussi Tom est si bien écrit qu'il est plutôt présenté comme un peu un homme têtue et un peu brute mais qui quand sa soeur brule un partie de sa recolte alors que la planète meurs de faim et que ses recolte sont deja pas super ne prend pas le crique et lui fracasse le crâne avec quand elle le prend dans ses bras et tiens des propos a priori incohérent.) on s'attarde sur des petit détails la c'est pas bien...
Au début Cooper dit "laisse moi devenir ton fantôme" c'est beaucoup la subtilité on ne sait ou tout cela va nous conduire.
Il arrive à transmettre des infos sur le trou noir, la chose la plus mystérieuse et surement la plus complexe qui devrait representer des terraoctet de données en morse , dont les informations tiennent sur une feuille A4.
COOPER COOPER
Les vagues
Matt Damon seul sur glace
Tout le monde pleurent... Beaucoup
Tout le monde s'excusent
On envoie pas les robots parce que c'est pas écrit dans le scénario
L'amour pour toute seule explication des phénomènes inexplicables
Les robots clé usb géante
Ils boivent des bières alors que La planète manque de ressource et le blé est plus cultivable ( bon admettons qu'ils l'ont fait avec autres chose, la planète manque de bouffe et ils font de l'alcool parce que manger c'est tricher.)
Dr Brand qui a littéralement serrer la main de "eux"/Cooper et qui ne semble pas être traversé plus que ca puisque elle n'en fait mentionnons aucune fois dans le futur, tout comme sa culpabilité de la mort de Doyles, c'est vrai que serrer la main d'un être supérieur d'un autre plan dimensionnel et être responsable d'un collègue et ami c'est anodin et ça arrive tout les jours pas de quoi en faire un fromage.
Plutôt que de pointé du doigt son inaptitude a prendre les bonnes décisions Cooper va dailleurs raconté un vieux ragot de collégiens (eh bah elle a pas le droit de décidé parce qu'elle est amoureuse d'abord) prétexte pour qu'elle gerbe son monologue farci au bullshit sur l'amuuuur.
Cooper comprend apres trois plombe que c'était lui le fantôme quand il est dans le tesseract parce que faut pas être plus rapide que le spectateur et vu la vitesse qu'il met, Nolan prend le spectateur pour ce qu'il est .
Eux c'est nous
Ouah c'est beaucoup la complexité ca fait beaucoup la migraine j'ai beaucoup très compris le film je suis beaucoup très le génie.
La NASA sait que Cooper est le pilote le plus doué qui existe mais ils attendent qu'il se pointe au moment critique pour lui proposer de s'engager dans la mission gneh
Et j'en passe et des meilleurs
Mais je n'ai rien compris ce film est tout simplement génial je ne suis bon qu'à bruler en enfer moi qui n'est pas apprécié ce film de merde.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 337 fois
2 apprécient · 3 n'apprécient pas

Autres actions de Mr Despise Interstellar