Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Avis sur

J. K. Rowling, la magie des mots

Avatar Faruko
Critique publiée par le

Un excellent téléfilm, on apprend beaucoup de choses sur Joanne Rowling et sur la création d'Harry Potter.

Le film commence par nous montrer Joanne petite, vers ses 7 ans. Déjà à ce moment-là, elle débordait d'imagination et jouait avec sa sœur, aux sorcières munies de leurs balais et de leur baguette magique. On a l'impression, en les regardant jouer, de revoir les scènes d'Harry Potter. On découvre que Joanne était une petite fille dotée d'une intelligence et d'une imagination hors du commun, ce qui lui a valu d'être rejetée par les autres enfants de l'école. En fait, je reste persuadée que le personnage d'Hermione Granger est inspiré de sa propre enfance et de son propre vécu.

Depuis toujours Joanne écrit des histoires, elle sera encouragée par sa maman tout au long de sa vie ou du moins jusqu'à ce que celle-ci ne meurt. Mais le gros problème de Joanne c'est qu'elle n'a pas confiance en elle et qu'elle ne croit pas en ce qu'elle écrit. Il lui faudra de très nombreuses années pour se décider à finir son livre et à l'envoyer à un agent littéraire. C'est aussi tout cela que l'on découvre dans ce film. On découvre aussi son parcours sentimental, son mariage, son divorce, la naissance de sa fille, ses problèmes à conserver un emploi car elle n'aime pas ce qu'elle fait, et sa difficulté à se faire « assister » afin de pouvoir offrir un logement décent à son enfant. C'est le parcours semé d'embûche et difficile d'une femme courageuse et qui ne baisse jamais les bras.

Mais ce qui m'a surtout charmés dans ce film, c'est de voir à quel point Harry Potter est inspiré de sa propre vie. De voir quels sont les éléments qui l'ont amenée à créer tel personnage, tes décors, et tel détail. On a vraiment l'impression de regarder Harry Potter.

C'est ainsi que l'on découvre que Joanne portait des lunettes ressemblant à celle de Harry, que son meilleur ami d'enfance est à l'origine du personnage de Ron Wisley, que les uniformes de l'école des sorciers sont inspirés des uniformes qu'elle portait à l'école, que certains professeurs ressemble à ceux de Harry Potter, que les bonbons vendu dans le train qui menait Harry à Poudlard sont inspiré d'une vendeuse de bonbon qui est passée près d'elle alors qu'elle faisait un voyage en train, et que les petits gobelins qui garde la banque dans Harry Potter sont inspirés des hommes qui mettait les cachets sur les papiers de l'aide sociale.

Tous les détails, les personnages, les trucs loufoques d’Harry Potter lui ont été inspirés d'éléments de sa propre vie. Cette biographie est vraiment bien faite et nous permet de découvrir tout ceci avec beaucoup de plaisir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 485 fois
5 apprécient

Faruko a ajouté ce téléfilm à 2 listes J. K. Rowling, la magie des mots

  • Sondage Films
    Cover Les meilleurs films de l'univers Harry Potter

    Les meilleurs films de l'univers Harry Potter

    Avec : Harry Potter à l'école des sorciers, Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban, Harry Potter et la Chambre des secrets, Harry Potter et les Reliques de la Mort : 2ème partie,

  • Sondage Films
    Cover Les meilleurs téléfilms

    Les meilleurs téléfilms

    Avec : Duel, « Il » est revenu, J. K. Rowling, la magie des mots, Stargate SG-1 : Children of the Gods - Final Cut,

Autres actions de Faruko J. K. Rowling, la magie des mots